fbpx
Actualités
Partager sur

Pollution: vignettes, circulation alternée… les mesures anti-pollution

Pollution: vignettes, circulation alternée... les mesures anti-pollution

La pollution connaît un nouveau pic cette semaine sur toute la France. Dans les grandes villes, de nombreuses mesures sont prises.

Ce lundi matin les températures restent basses et que le vent est absent. Des conditions climatologiques qui empêchent la dispersion dans l’air des particules fines. Cela a donc pour résultat d’augmenter la stagnation des particules fines entraînant un nouveau pic de pollution sur l’ensemble de la France.

La pollution est de retour

Depuis samedi soir, la France vit un nouveau pic de pollution dû aux températures basses et l’absence de vent. Ce pic devrait rester important jusqu’à jeudi. Vendredi en effet, les températures vont légèrement remonter.

Le pic de pollution qui touche actuellement la France est particulièrement fort dans le Nord de la France. Dès samedi soir, le seuil d’alerte a été dépassé et la préfecture a réduit la limitation de vitesse sur les grands axes. Dans les Hauts-de-France, les conducteurs sont donc appelés à réduire leur vitesse de 20 km/h.

Les mêmes mesures ont été prises plus au sud de la France à Grenoble et à Bordeaux.

Les vignettes anti-pollution appliquées pour la première fois

A Paris, les vignettes Crit’Air sont entrées en vigueur dès lundi dernier. Une semaine après donc la préfecture de police met en place les premières restrictions de circulation. Les voitures non classées (avant 1997) et les voitures de classe 5 (entre 1997 et 2001) sont interdites de circulation à Paris et en petite couronne.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 22 euros. Pour ceux qui ne peuvent pas prendre leurs voitures, la mairie de Paris a mis en place la gratuité des Vélib et Autolib. Quant au Stif il met en place le forfait jour à 3,80 euros.

A Lyon, les vignettes anti-pollution ne sont pas encore obligatoires. La préfecture a donc mis en place d’autres restrictions pour lutter contre la pollution. Les voitures avec des plaques d’immatriculations paires sont interdites de circulation sauf celles déjà munies d’une vignette verte, violette, orange ou jaune.