fbpx
Actualités
Partager sur

Police: des forces de l’ordre encerclées par des jeunes durant un reportage télé

Police: des forces de l’ordre encerclées par des jeunes durant un reportage télé
Partager
Partager sur Facebook

Un groupe d’une vingtaine de jeunes ont encerclé la police alors qu’elle était interviewée pendant un reportage de l’émission 90’ Enquêtes de TMC.

Scène incroyable dans le reportage de TMC, 90’ Enquêtes. Alors que la police à moto expliquait face caméra sa mission quotidienne pour assurer la sécurité des habitants et des touristes à Paris en toute sécurité, les caméras de la chaîne de télévision TMC ont filmé une altercation entre les interviewés et une bande de jeunes venus les encercler avec provocation en plein durant le tournage de l’émission. Un vif affrontement a même eu lieu sous les yeux des journalistes.

Une intervention vite maîtrisée

Tout commence alors que la police intervenait après avoir pris en flagrant délit un homme violentant une femme. Se rendant sur les lieux, ils maitrisent assez facilement l’ agresseur pour l’éloigner de sa victime. Celui-ci, probablement d’origine asiatique hurle au policiers: « C’est ma femme qu’est-ce que tu faits ! ». Mais vite fait, l’agression tourne court et les policiers calment l’individu en lui expliquant que la violence conjugale est elle aussi un délit. Ils continuent donc leur chemin et tombent sur une bande de jeunes rodant autour d’un magasin de luxe sur les Champs-Elysées. Ceux-ci s’arrêtent et expliquent à la caméra le plan d’action.

Encerclée, la police sort l’artillerie lourde

Mais un jeune se glisse face caméra et commence a attirer l’attention des policiers. C’est alors que le commentateur expliquent que les forces de l’ordre se font rapidement encercler par une vingtaine d’autres personnes. Selon eux, la présence de la police gênerait les jeunes qui se seraient amenés autour des motards. Mais très vite, alors que seulement quelques apparitions gênantes mais non-violentes viennent interrompre l’interview, c’est à ce moment que plusieurs coups pleuvent jusqu’à ce que les policiers utilisent les gaz lacrymogènes et dispersent la foule avant d’appeler des renforts.