fbpx
Actualités
Partager sur

Les Parisiens sont les plus râleurs de France !

Les Parisiens sont les personnes qui râlent le plus en France !
Partager
Partager sur Facebook

D’après une analyse très sérieuse il semblerait qu’on retrouve dans les villes du Nord, les personnes les plus râleuses de France. Paris est la première du classement !

D’après l’analyse des émojis râleurs échangés entre plusieurs personnes sur l’application de messagerie Android Mood Messenger, les chercheurs ont pu trouver dans quelles villes se trouvent les personnes les plus râleuses de France. Un classement avec principalement des villes du Nord. Et sans surprise on retrouve les personnes qui râlent le plus dans notre belle Capitale : à Paris ! En effet, les Parisiens arrivent en Top 1 !

Les Parisiens : les plus de râleurs de France

Android Mood Messenger a analysé plus de 185 000 émojis râleurs envoyés depuis Paris. Mais on les comprend un peu tout de même. Les embouteillages à répétition, les transports en commun ou encore les jours de pluie réguliers peuvent vraiment pousser à bout. Pas facile quotidiennement d’être un habitant de la ville lumière. Les Parisiens arrivent donc en tête du classement des personnes les plus râleuses en France. Avec l’arrivée des beaux jours et de la chaleur espérons tout de même que les esprits s’apaiseront !

Pour le reste du Top, il y a exclusivement des villes présentes au Nord. On retrouve donc Clermont-Ferrand en deuxième place, Brest en troisième place, Nancy en quatrième place. Mais aussi Le Mans en cinquième place, Grenoble en sixième place, Dijon en septième place. Ou encore Angers en huitième place, Limoges en neuvième place et pour finir Besançon en bas du Top 10.

Classement des villes râleuses en France :

1er : Paris
2ème : Clermont-Ferrand
3ème: Brest
4ème: Nancy
5ème : Le Mans
6ème : Grenoble
7ème : Dijon
8ème : Angers
9ème : Limoges
10ème : Besançon

Râler c’est bon pour la santé

Et oui, selon une étude râler est bon pour la santé. Alors pourquoi s’en priver ? Surtout que dans les situations du quotidien, on peut très souvent en avoir l’occasion. Que ce soit dans les embouteillages, parce qu’on est en retard, parce qu’on ne veut pas faire la queue dans les magasins.

Et si tous ces moments de petites colères avaient en réalité eu des effets bénéfiques sur notre santé ? C’est ce que des chercheurs viennent de démontrer. Alors devant de tels résultats, on se demande bien pourquoi la Belgique continue de mettre en place le « mois sans râler ».