Actualités
Partager sur

OM: Valbuena « pendu » au Vélodrome

OM: Valbuena « pendu » au Vélodrome
Partager
Partager sur Facebook

Pendant la rencontre de Ligue 1 entre l'OM et l'OL, une poupée représentant Matthieu Valbuena était pendue à un poteau durant tout le stade...

Les supporters de Marseille l’ont mauvaise. Hier avait lieu la rencontre de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais, qui s’est soldée par un score nul. Mais côté tribune, le match a été très mouvementé. Projectiles lancés sur le terrain, insultes et sifflets… rien n’aura été épargné à Mathieu Valbuena, cible de ces mauvais comportements. En cause son départ du club phocéen pour l’OL. Une poupée à son effigie à même été pendue et est restée là pendant les 90 minutes de jeu.

« Les vrais Marseillais ne jouent qu’à l’OM… Tu n’es qu’un traître ! »

Après huit années passées à l’Olympique de Marseille, Mathieu Valbuena a débuté cette nouvelle saison de Ligue 1 avec les couleurs lyonnaises. Un transfert qui passe mal côté supporters. En effet, pour le retour du joueur de l’équipe de France au Petit Vélodrome, une partie des fans marseillais a décidé de lui faire payer cette infidélité. Une banderole a été déployée dans les tribunes, avec pour inscription: « Les vrais Marseillais ne jouent qu’à l’OM… Tu n’es qu’un traître ! » Les injures ont également fusées contre le milieu de 31 ans et des projectiles ont été tirés. Mais le plus indignant est la pendaison d’une poupée à l’effigie de Valbuena, qui est restée pendue durant toute la rencontre.

« Je ne mérite pas le mot traître »

« Je suis déçu d’avoir reçu cet accueil, je n’ai pas mérité ces sifflets. C’est dommage d’effacer huit ans parce que j’ai signé à Lyon depuis un mois », a réagi l’international français au sortir du match. « J’ai été touché par tout ce qui s’est passé. Avec le recul, ça fait de la peine. Jamais je n’aurais pensé un jour être adversaire de l’Olympique de Marseille, mais c’est un choix, il faut le respecter. Je pense avoir marqué l’histoire de l’OM, et ça, ça se respecte. Il y a eu beaucoup de critiques quand j’ai signé à Lyon. Je ne mérite pas le mot traître » a-t-il également déclaré. Ses anciens coéquipiers n’y sont pas non plus allé de main morte: