MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Nouvel an: plus de 400 interpellations le 31 décembre

Nouvel an: plus de 400 interpellations le 31 décembre
Partage
Partager sur Facebook

Comme chaque année, la Saint Sylvestre entraîne son lot d’incidents plus ou moins graves et d’anecdotes dictées par l’alcool.

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur rendus publics ce lundi matin, la nuit de la Saint Sylvestre a été très active. Bien qu’il n’y ait pas eu d’incidents majeurs, quelques troubles à l’ordre public ont été constaté.

Les incidents en progression le 31 décembre

Ce lundi 2 janvier, le ministère de l’Intérieur évoque les chiffres de la Saint Sylvestre. Ainsi il semblerait que cette année les festivités ont été mouvementées pour certains. Le ministère dénombre 454 interpellations et 301 personnes en garde à vue après quelques incidents mineurs et des troubles à l’ordre public.

On dénombre également 650 voitures brûlées. Une très nette augmentation par rapport à l’année dernière (602). Cependant comme le rappelle Le Monde, il ne s’agit pas du chiffre total. En effet cette année le ministère ne communique pas le nombre de voitures incendiées par propagation.

Pour exemple l’année dernière au total il fallait compter plus de 800 voitures incendiées. Un pompier a par ailleurs été agressé à Oyonnax alors qu’il tentait d’éteindre un incendie. Et deux CRS ont été blessés par des jets de pierres à Nice.

Le ministère condamne sévèrement ces agressions. Et rappelle son soutien aux 100 000 agents des forces de l’ordre qui ont travaillé la nuit du 31 décembre ainsi qu’aux 40 000 sapeurs pompiers mobilisés dans toute la France.

Quelques anecdotes de la Saint Sylvestre

Parmi les incidents que l’on a pu constater il faut compter l’interpellation de trois jeunes hommes dans les Yvelines. Selon 20 Minutes les trois jeunes gens originaires de Versailles se sont invités à deux soirées au Vésinet.

Ils ont volé les objets de valeurs des personnes présentes. Lors de leur seconde frappe néanmoins ils ont été aperçus par des invités qui ont donné l’alerte. Les jeunes gens se sont défendus et ont agressé une dizaine de personnes.

A Rennes, c’est un portier de bar qui a été agressé au couteau par un homme d’une trentaine d’année à qui il venait de refuser l’entrée. Il est environ 0h50 dans la rue Saint Michel. Le jeune homme aurait alors donné un coup de couteau au flanc du portier.

Les jours du portier ne sont pas en danger. Le jeune homme s’est lui-même rendu à la police quelques heures après. Selon 20 Minutes il est ce lundi toujours entendu par les autorités.