Actualités
Partager sur

Nordahl Lelandais confie que Maëlys lui « voulait du mal » !

Nordahl Lelandais confie que Maëlys lui « voulait du mal » !
Partage
Partager sur Facebook

Nordahl Lelandais a récemment fait de drôles de déclarations concernant la petite Maëlys. L'homme a confié qu'il avait été comme possédé et que l'enfant lui voulait du mal !

Nordahl Lelandais a été suivi par trois psychiatres après avoir été mis en examen pour le meurtre de Maëlys. L’homme a effrayé tout le monde en faisant des déclarations étonnantes.

Nordahl Lelandais : Il évoque la nuit des deux meurtres sous l’oeil des experts

Nordahl Lelandais a été mis en examen pour l’assassinat de la petite Maëlys. Mais aussi pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Durant le premier semestre 2018, l’homme a vu trois psychiatres à quatre reprises pour comprendre son geste. Le rapport d’expertise fait plus de 16 pages et il fait froid dans le dos. Dans ses déclarations, le coupable assure avoir été rongé par mal intérieur même si les médecins ont eu du mal à le croire…

Le média l’Express a divulgué certains détails concernant les entretiens entre Nordahl Lelandais  et les psychiatres. L’homme a raconté ses multiples crises d’angoisse. Il a aussi donné quelques détails concernant la nuit des deux meurtres. Malgré certains propos incohérents, les experts sont formels. Le coupable n’a aucune psychose et il était donc bien responsable de ses actes au moment des crimes. « Nous avons le sentiment qu’il s’agit d’un discours appris et répété » A confié les experts dans le rapport.  Selon eux, le présumé coupable présente « une personnalité clivée de type pervers« .

Nordahl Lelandais : Pour lui, Maelys était possédée par Arthur Noyer !

Nordahl Lelandais a d’abord parler de sa bagarre avec Arthur Noyer. L’ex maître chien a voulu faire croire aux experts qu’il n’était vraiment conscient lors de la dispute. En plus, celui-ci n’aurait jamais voulu tuer l’homme et il espérait même que celui-ci reste en vie après les coups mortels.

« Quand je me suis battu avec lui, j’étais spectateur, j’étais comme un satellite au-dessus qui regarde la voiture d’en haut, comme un drone« , a-t-il expliqué.

Puis, lors de la nuit du meurtre de Maëlys, le 26 au 27 aout 2017, la petite fille aurait demandé à l’homme de la ramener à la salle de fêtes. La fillette et ses parents participaient à une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin. Si l’on en croit Nordahl Lelandais, celui-ci aurait été horrifié et aurait perdu ses moyens en croyant que l’enfant avait été possédé par le fantôme d’Arthur Noyer. Selon lui, Arthur Noyer revenait le hanter à travers la petite fille afin de se venger.

 » Je lui ai mis un coup de poing, je ne sais pas pourquoi. Maëlys me voulait du mal. « Ce n’est pas Maëlys qui l’attaquait, mais Arthur Noyer qui était revenu en elle. » A t-il expliqué aux psychiatres.

Finalement, le présumé coupable a fini par confié aux experts qu’il n’était pas pédophile et qu’il n’avait aucune attirance sexuelle pour la petite Maëlys. A la fin de l’entretien, Nordahl Lelandais aurait beaucoup pleuré en évoquant la mort de ses chiens dont il était très attaché…