fbpx
Actualités
Partager sur

Nord: une usine de culture de cannabis démantelée en France

Nord: une usine de culture de cannabis démantelée en France
Partager
Partager sur Facebook

Une usine de culture de cannabis a été démantelée dans le Nord de la France. Les enquêteurs ont trouvé 4 000 pieds sur une surface de 200 m2.

Surprise dans le Nord de la France, la police a découvert une culture de quantité incroyable de près de 4 000 pieds de Cannabis dans un abri mercredi matin. La zone de culture se trouvait à proximité de la ville de Hem, dans le département du Nord. La police judiciaire qui a fait cette découverte improbable parle pour le moment de « plantation industrielle ». Intervenues sur les lieux mercredi 17 février vers 7h du matin, les forces de l’ordre surveillaient ce hangar depuis plusieurs semaines. Si les personnes impliquées dans ce trafic de stupéfiants sont connus par la police, leur identité et leur profil n’ont pas été dévoilés. Cependant, les peines encourues pour les auteurs de ce délit sont extrêmement importantes.

Une quantité industrielle répartie sur plusieurs box

Lors de l’arrivée sur les lieux, les enquêteurs de la police judiciaire ont découvert cinq box de 40m2 remplis entièrement de pieds de cannabis. Cette culture intensive de produits illégaux était très bien organisée par les trafiquants. Des lampes de chaleurs et des ventilateurs permettaient de faire pousser convenablement cette plante qui se cultive généralement dans les pays chauds. Le dernier box découvert par les enquêteurs comportait un générateur électrique qui permettait de faire fonctionner la totalité de la zone de culture et alimenter en électricité la totalité des box.

Une répression pénale sévère sur la production de cannabis

L’usage, le trafic, la production, des stupéfiants (dont le cannabis) sont réprimés par la loi du 31 décembre 1970 et la possession d’un tel produit ainsi que sa fabrication sont interdits par la loi. Selon le texte de loi, « la production et/ou la fabrication illicites de stupéfiants sont un crime, passible de 20 ans de réclusion criminelle et d’une amende de 7 500 000 euros, cette peine pouvant être portée à 30 ans si les faits sont commis en bande organisée ». Une peine extrêmement lourde, surtout pour une production de 4 000 pieds répartis sur 200 m2.