fbpx
Actualités
Partager sur

Montpellier: un homme a été condamné pour avoir fait l’apologie des attentats

Montpellier: un homme a été condamné pour avoir fait l’apologie des attentats

Les attentats de Paris ont fait 132 morts et plus de 300 blessés. Un homme a lui été condamné par le tribunal de Montpellier pour avoir fait l'apologie des attentats de vendredi 13 novembre 2015.

Les faits se sont déroulés à Montpellier, un homme à été condamné hier, lundi 16 novembre 2015 par le tribunal à six mois de prison pour avoir fait l’apologie des sanglants attentats de Paris de vendredi 13 novembre 2015. Les attentats les plus meurtriers en France qui ont fait 132 morts et plus de 300 blessés.

Attentats de Paris: il fait l’apologie des attentats

Dans la nuit de samedi 14 novembre 2015 à dimanche 15 novembre 2015, à Montpellier un homme marocain aurait fait l’apologie des atroces attentats de Paris. Un acte inacceptable pour le tribunal de Montpellier. L’individu marocain n’a visiblement pas réalisé les propos qu’il tenait.
Après avoir offensé les policiers souhaitant le contrôler l’homme aurait alors indiqué aux forces de l’ordre « ils ont eu raison Daesh de niquer la France et d’exploser des bombes,ils vont tous vous niquer » d’après le quotidien 20 minutes. L’homme à été condamné par le tribunal de Montpellier pour ses propos à 6 mois de prison ferme.

L’homme était sous l’emprise de stupéfiants

L’individu marocain et père de famille, était vraisemblablement sous l’emprise de l’alcool et de drogue, des substances comme du cannabis lorsqu’il a déclaré les propos. L’individu n’était pas fiché « S », et était inconnu des services de police pour des faits de terrorisme jusqu’à samedi soir. L’individu a présenté ses excuses au tribunal et aux forces de l’ordre lors de son jugement, chose qui n’a pas convaincu le tribunal de Montpellier: « Je suis contre ça à 100%, j’étais bourré, je le pense pas. Je présente mes excuses aux forces de l’ordre et à toute la France » rapporte le quotidien Midi Libre.
Ce marocain père de deux enfants devrait en plus de sa peine, effectuer très prochainement un stage de citoyenneté pour les propos qu’il a tenus.