Actualités
Partager sur

« Momo Challenge »: Il porte plainte contre Youtube après la mort de son fils

Partage
Partager sur Facebook

Kendal, 14 ans, a été retrouvé pendu dans sa chambre. Son père accuse le "Momo Challenge", et porte plainte contre l'État, Whatsapp et Youtube.

Le 14 Octobre dernier, le jeune Kendal a été retrouvé pendu dans sa chambre. Révolté, son père tient remet donc la faute sur le « Momo Challenge ». A poursuit aujourd’hui en justice Youtube, Whatsapp ainsi que l’État. Les parents de cet adolescent de 14 ans se lancent dans un combat difficile, mais comptent bien obtenir justice…
MCE vous en dit plus.

Il accuse le « Momo Challenge » et porte plainte contre Youtube, Whatsapp et l’État

L’adolescent a en effet été retrouvé dans sa chambre, pendu à une ceinture de kimono. Ses parents, encore sous le choc, ne comprennent pas. Le jeune Kendal paraissait heureux, et bien dans sa peau. Aucun problème, à la maison comme à l’école, n’avait alerté sa famille.

Ainsi, René Gattino, le père du jeune homme, a directement accusé le « Momo Challenge ». Il s’agit d’un jeu diffusé sur les plate-formes et messageries instantanées comme WhatsApp, ou encore Youtube. Il menace ses participants, les incitants à commettre des actes dangereux. Voire mortels…

René Gattino a donc déposé une plainte ce lundi 5 Novembre contre Youtube, WhatsApp, rencontre-ados.com ainsi que contre l’État. Il dénonce une « mise en danger de la vie d’autrui », et « estime que l’État n’a pas pris suffisamment en compte les dangers que représentent ces sites pour les jeunes ». Ce lundi également, le procureur de Rennes, Nicolas Jacquet, a tenu à s’exprimer au sujet de l’affaire. « L’enquête, et notamment les investigations techniques, se poursuivent activement pour tenter de déterminer les circonstances exactes du décès », a-t-il déclaré. L’enquête devrait ainsi avancer d’ici quelques jours, afin de découvrir si le « Momo Challenge se cache derrière tout cela…

Le « Momo Challenge »: Un réel danger pour les plus jeunes

Pour rappel, il y’a quelques mois, l’actuel secrétaire d’État du ministre de l’Éducation Nationale, Gabriel Attal, avait déjà abordé le sujet du « Momo Challenge ». En effet, il avait dénoncé un jeu dangereux, et l’avait ainsi signalé au ministre de l’intérieur, Gérard Collomb

Le « Momo Challenge » produirait une certaine pression psychologique que beaucoup de jeunes ne peuvent supporter. En espérant que l’État intervienne au plus vite pour résoudre ce problème, et prévenir les français des dangers de ce jeu très spécial.