fbpx
Actualités
Partager sur

Elle meurt d’une overdose après avoir bu 8 litres de Pepsi Max par jour

Elle meurt d’une overdose après avoir bu 8 litres de Pepsi Max par jour

C'est un véritable drame qui a eu lieu à Stoke-on-Trent en Grande-Bretagne. Une femme âgée de 38 ans est décédée après avoir bu 8 litres de Pepsi Max par jour

La consommation de sodas et de boissons énergisante est un véritable fléau dans le monde entier, chez les adultes, les adolescents et même les enfants. En plus des problèmes de surpoids et de maladies prématurées, la surconsommation de ces produits peut provoquer la perte de la vue, comme cette Irlandaise âgée de 25 ans qui avait consommé près de 28 canettes de Red Bull par jour, ou encore ce jeune Australien qui, après avoir consommé près de 8 litres de Coca-Cola par jour, a perdu toutes ses dents. Mais cette fois-ci, c’est une femme âgée de 38 ans qui a été retrouvée sans vie, dans son domicile en Grande-Bretagne, après avoir bu 8 litres de Pepsi Max par jour.

Après avoir bu 8 litres de Pepsi Max par jour, elle meurt d’une overdose

C’est un fait divers des plus choquants qui a marqué la ville de Stoke-on-Trent, en Grande-Bretagne. Victoria Lane, une mère de famille âgée de 38 ans a été découverte à son domicile, inanimée, en avril dernier. Accro au soda, et plus particulièrement au Pepsi Max, elle buvait jusqu’à 8 litres de soda par jour, accompagnés d’antidépresseurs. En effet, c’est après avoir subi un grave accident de voiture à 16 ans, que Victoria Lane a été victime d’un véritable mal-être et eu beaucoup de mal à se remettre du choc, devenant excessivement dépendante au soda et aux antidépresseurs.

C’est son fils qui a fait la macabre découverte en avril dernier : « Elle était dans la même position que lorsque je l’avais vue le soir d’avant », a-t-il alors déclaré, avant d’ajouter : « J’ai essayé de la réveiller mais sa mâchoire était complètement bloquée ». Les secours, très vite arrivés sur les lieux ont constaté le décès de la trentenaire et, une autopsie a finalement révélée une consommation trop élevée de caféine et de fluoxetine (une molécule présente dans certains antidépresseurs).

Source : faitdivers.org