Actualités
Partager sur

McDonald’s: les salariés en grève contre les bas salaires

McDonald’s: les salariés en grève contre les bas salaires
Partager
Partager sur Facebook

Attention ce vendredi 13 janvier vous ne pourrez peut-être pas commander votre BigMac habituel. Les restaurants d’Île-de-France sont appelés à la grève.

Ce vendredi, à partir de 18 heures, la CGT McDonald’s Île-de-France appellent les salariés de la célèbre chaîne de restauration rapide à faire grèce.

McDonald’s en grève

McDonald’s est en grève ce vendredi dans ses restaurants franciliens. Comme l’indique un communiqué, c’est la CGT qui est l’instigatrice du mouvement « avec l’appui des étudiants et associations mobilisées contre l’évasion fiscale et les jobs précaires ».

« 25 ans que je travaille chez McDonald’s et que je n’ai pas vu de traces de leurs bénéfices. On nous refuse les augmentations salariales. On augmente les cadences avec les nouvelles bornes et le service à table sans recruter, faut que cela change » explique une salariée du restaurant Gare du Nord.

Pour protester donc contre les conditions de travail et les salaires bas, les employés de McDonald’s sont appelés à la manifestation. Vendredi à partir de 18h ils se rendront dans le quartier de Gare du Nord pour manifester devant cinq restaurant de l’enseigne.

Bas salaires et évasion fiscale

Ils se battent notamment contre la politique de productivité des restaurants instaurée par les nouveaux modes de service. En effet, depuis plusieurs mois, les restaurants se sont ré-organisés pour offrir aux consommateurs un paiement uniquement en borne automatique.

Mais également un service à table par les employés du McDonald’s, originellement cantonnés à la préparation et le nettoyage de la salle.

Ils protestent également contre l’évasion fiscale de l’entreprise qui réalise d’importants bénéfices chaque année. Au détriment donc, selon les syndicats, des salariés. En effet, McDonald’s a mis en place un important réseau de domiciliation fiscale en Europe.

Certains pays européens comme le Luxembourg possèdent en effet plus d’avantages fiscaux que la France. Selon le communiqué, McDonald’s gagne également l’équivalent de 0,6% de son chiffre d’affaire grâce aux aides d’Etat … françaises !

Et cela pour encourager l’embauche de ses salariés.

Le communiqué précise d’ailleurs que les salariés franciliens se sont portés partie civile contre leur entreprise dans un procès pour évasion fiscale et blanchiment d’argent.
En France, McDonald’s emploie plus de 70 000 salariés. Principalement des étudiants et lycéens « qui jonglent entre études et salariat ». Ils sont les premiers concernés par les bas salaires.