Actualités
Partager sur

Marlène Schiappa: elle dénonce « la haine contre les femmes »

Marlène Schiappa: elle dénonce
Partager
Partager sur Facebook

Marlène Schiappa a été une nouvelle fois victime de menaces de mort. A bout la secrétaire d'état dénonce la "récurrence de la haine contre les femmes".

Un tag menaçant Marlene Schiappa, la secrétaire d’état, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a donc suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. Elle réagit alors en dénonçant la « récurrence de la haine contre les femmes ».

« Schiappa au bucher »

Après l’acte XI des gilets jaunes, un journaliste a vu un tag. Ce dernier est devenu viral sur les réseaux sociaux. Laissé sur la place de la Nation, à Paris, le tag indique : « Schiappa au bucher ».

L’homme qui l’a pris en photo et l’a partagé sur Twitter c’est Olivier Biffaud. Il y ajoute aussi : « la France ce beau pays de la tolérance où, à l’évidence ; chaque jour montre que l’Histoire a inversé son cours. Après la guillotine de 1793 revenue à la mode, le bucher de 1431 pointe ses braises ».

Dimanche 27 janvier, c’est donc Marlene Schiappa qui à son tour a réagi à cette inscription. La secrétaire d’état est souvent la cible de menaces, d’autant plus après l’animation d’un débat avec Cyril Hanouna.

Menaces de morts mais aussi insultes sexistes la secrétaire d’état est devenu une cible régulière. Elle exprime donc son ras le bol sur Twitter : « Bruler vives des femmes que certains jugent trop libres, au feu, à l’acide. Récurrence de la haine contre les femmes. De Gessica Notaro en Italie (ancienne miss attaquée à l’acide par son ex-compagnon, ndlr), à Sohane Benziane en France (une jeune femme brulé vive par un homme en 2002, ndlr) en passant par les 250 indiennes attachés chaque année », elle ajoute « pour elles ne rien laisser passer ».

Marlène Schiappa : une cible récurrente des menaces

La secrétaire d’état est donc devenu une cible récurrente de telles propos. Plus tôt dans le mois de janvier, elle avait dénoncé ce qu’elle vivait au quotidien. Elle avait listé une partie des insultes, ainsi que des photomontages dégradants, qu’elle recevait. Elle a aussi indiqué qu’elle portait plainte à chaque fois.

Après cette nouvelle menace, Marlene Schiappa a reçu le soutien de nombreux internautes, notamment celui de Mathieu Orphelin, député de la République en Marche. Dans un tweet, il écrit : « Soutien à Marlene Schiappa, victime depuis des mois d’un véritable harcèlement sexiste et extrémiste ».

Crédit photo: AFP