Actualités
Partager sur

Marion Maréchal Le Pen raconte son expérience avec les Gilets Jaunes !

Partage
Partager sur Facebook

Ce samedi, Marion Maréchal Le Pen s'est mêlés aux Gilets Jaunes et a manifesté avec eux. Elle raconte la découverte qu'elle a fait...

Les Gilets Jaunes veulent se faire entendre. Ce samedi 24 Septembre, ils ont ainsi à nouveau envahi les rues la France entière pour manifester leur colère. Marion Maréchal Le Pen a donc souhaité se joindre à eux. Dans une interview, elle raconte son expérience. Notamment la découverte qu’elle a pu faire…

Marion Maréchal Le Pen rejoint les Gilets Jaunes !

En Mai 2017, Marion Maréchal Le Pen annonçait donc son départ du Front National. Mais cela ne signifie pas qu’elle n’a plus son mot à dire en ce qui concerne la politique et l’actualité. Face aux évènements actuels, elle se devait donc d’intervenir. Et de s’exprimer. Oui, la jeune femme approuve l’idée des Gilets Jaunes, et a ainsi voulu le faire savoir.

« Cela faisait une semaine que ça montait. (…) Je me suis dit que ça ferait un petit gilet jaune de plus. », a-t-elle déclaré dans une interview donnée au Figaro. Ainsi, ce samedi 24 Septembre, Marion Maréchal Le Pen est descendue dans les rues de Paris pour se joindre aux manifestants. Mais à sa grande surprise, cette mobilisation sur les Champs Elysées ne s’est pas déroulée comme elle le pensait…

Elle ne s’attendait pas à cela…

Mais quelque chose a particulièrement marqué la nièce de Marine Le Pen. « Mais quand je suis arrivée sur les Champs-Élysées, les vrais gilets jaunes étaient partis depuis longtemps. Le mouvement était totalement phagocyté par des militants d’extrême gauche. On entendait des : ‘A mort le capitalisme !’ Si c’est ça l’ultra-droite, elle a bien changé. », a-t-elle expliqué. Marion Maréchal Le Pen ne s’attendait pas à cela…

Pour rappel, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a pointé du doigt le Front National. À ses yeux, les débordements qui ont eu lieu durant cette manifestation ont été opéré pour répondre à l’appel de la présidente du FN. Ainsi, avec ces déclarations, Marion Maréchal Le Pen répond à ces attaques.