MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Lycée: des étudiants arnaquent la cafétéria avec des faux billets de 20€ !

1000 faux billets 20 euros
Partage
Partager sur Facebook

Des étudiants se sont fait épinglés par la police alors qu'ils fraudaient leur cafétéria avec des faux billets de 20€. L'un d'eux a été relâché.

Dans la ville de Tarascon, des lycéens ont tenté de frauder la cafétéria. Ou plutôt, l’un d’entre eux s’est bien amusé, tandis que l’autre a passé un sale quart d’heure. En effet, l’un des élèves a tenté d’arnaquer sa cafétéria en utilisant plusieurs fois des faux billets de 20 euros. Il ne savait pas qu’ils étaient faux.

 

Faux billets : un trafic d’étudiants mis à jour ?

 

La précarité, ça touche tout le monde. Alors comme dans un épisode de Kaamelott, c’est rentable de dépenser 100 pièces pour en avoir 1000 ! En tout cas, ce n’est pas dis que ces deux jeunes recommencent. La police, alerté par le personnel de la cafétéria, a mis à jour une affaire de création de fausse monnaie. Car un des élèves d’un lycée de Cavaillon a tenté d’écouler un faux billet de 20 euros. Une tentative qui n’a pas fonctionné. Une semaine plus tard, il a de nouveau tenté de refiler un faux billet.

Le personnel de l’établissement a contacté la police, qui a très rapidement retrouvé la piste du jeune homme. Lors d’une garde à vue, l’élève à déclaré de pas savoir que les billets étaient des faux. Il en a aussi profité pour expliquer qu’ils ne venaient pas de lui, mais d’un de ses amis, mineur au moment des faits.

 

Faux billets : l’élève mineur sous une poursuite judiciaire !

 

La police a effectué une perquisition chez l’un des lycéens, celui qui était mineur. Malheureusement, elle n’a rien donnée. Ils ont été convaincu de la sincérité des propos du plus vieux d’entre eux. Mais le lycéen qui était mineur reste sous le feu de la justice. Il devra s’expliquer devant le tribunal des enfants de Tarascon.

Cette affaire nous fait relativiser sur la confiance que l’on peut avoir envers nos amis. On peut se demander s’il s’agit d’un cas isolé, ou depuis combien de temps cette affaire dure. Peut-être depuis plus longtemps qu’on ne le pense. Mais malheureusement, ces actions sont compréhensibles. Et ce, à cause de la grande précarité des étudiants, et des étudiantes, qui sont prêts à tout pour avoir un peu d’argent. Comme tout le monde.