fbpx
Actualités
Partager sur

Limoges: ils réalisent un cambriolage en se filmant via Periscope et sont arrêtés

Limoges: ils réalisent un cambriolage en se filmant via Periscope et sont arrêtés

Moins d'une semaine après la polémique Aurier qui avait utilisé Périscope pour insulter Laurent Blanc. L'application revient sur le devant de la scène.

Hier matin, quatre jeunes hommes ont été interpellés dans l’affaire d’un cambriolage commis dans un gymnase à Limoges. Mais ce qui crée la surprise n’est pas le fait divers lui-même, c’est la façon par laquelle les cambrioleurs ont été identifiés. Les méfaits commis dans la nuit de mardi à mercredi, ont été filmés. Filmés par les cambrioleurs eux-mêmes via l’application Periscope comme le rapporte France Bleu.

Periscope, l’application qui fait l’actualité

Le cambriolage a été retransmis en direct dans la nuit de mardi à mercredi, près de Limoges,au gymnase de Feytiat. Quatre personnes entrent dans les lieux par effraction. Un internaute, repère la transmission en direct des faits sur Twitter, et prévient les forces de l’ordre dans la foulée. Les policiers ont raté les jeunes hommes, mais ont pu les confondre grâce à l’enregistrement. En effet, l’internaute avait repéré sur la vidéo le modèle de la voiture des cambrioleurs, il s’agissait d’une Nissan Terrano. Les policiers n’ont donc pas tardé à retrouver les jeunes majeurs et ont donc procédé à leur interpellation dès le lendemain. L’application Periscope, avait déjà été sous les projecteurs lorsque le joueur du PSG, Serge Aurier a été enregistré via Periscope en train de tenir des propos injurieux à l’encontre de son entraîneur, Laurent Blanc.

Un délit mineur

Des ballons et un trampoline, rapporte France Bleu. Voila ce que les quatre hommes ont volé. Les quatre jeunes hommes ont un casier judiciaire vierge. Enregistrés sur Periscope, ils ont reconnu les faits directement. Ils ont été relâchés dans la journée et ont reçu une convocation pour passer devant la justice le 31 mars prochain. Pour ce simple délit il risque une amende, des travaux d’intérêts généraux ou encore par un stage de citoyenneté. Pure bêtise ou simple inconscience MCE vous laisse juger.