Actualités
Partager sur

Justice: une adolescente reconnue coupable d’avoir tué son enfant

Justice: une adolescente reconnue coupable d’avoir tué son enfant
Partage
Partager sur Facebook

Une adolescente New-Yorkaise a été reconnue coupable par la justice, d'avoir tué son nouveau né et de l'avoir cachée dans son sac à main.

C’est une histoire sordide qui a été jugée à New York jeudi 30 juillet 2015. Tiona Rodriguez, une adolescente de 18 ans a été reconnue coupable de meurtre pour avoir étouffé son nouveau-né et l’avoir cachée dans son sac à main le 17 octobre 2013. Elle s’était faite prendre en faisant du shopping chez Victoria’s Secret avec une amie.

Déjà mère d’un jeune enfant de 4 ans, l’adolescente avait plaidé non coupable à son arrivée au tribunal, tentant de se défendre avec son avocat en expliquant que le nourrisson était mort-né. Elle encourt jusqu’à 15 ans de prison.

Un vigile de Victoria’s Secret l’a arrêté

C’est en faisant du shopping dans un magasin Victoria’s Secret que la jeune fille a été prise sur le fait. Arrêtée par un agent de sécurité qui la soupçonnait de vol à l’étalage. En ouvrant le sac, le vigile tombe sur une paire de jeans dérobés et… le corps d’un nouveau né. La jeune femme expliquant qu’elle se rendait chez son médecin. Selon l’enquête, l’adolescente avait caché sa grossesse à sa famille et avait accouché le 16 octobre 2013 d’un petit garçon dans une salle de bain du Queens.

Le médecin légiste enfonce la défense de l’accusé

Voulant se défendre sur la question de l’enfant mort-né, l’adolescente s’est faite contredire par le médecin légiste qui est venu apporter la preuve que ce n’était pas le cas. Selon lui, il serait mort d’asphyxie. Surtout que quelques instants plus tard, la procureure a dévoilé un SMS de l’accusé à une amie expliquant son plan : « Prendre cette merde, creuser un trou, la mettre quelque part, lol, et ensuite, on va manger chez IHOP ».

Le résultat de la procureure est sans appel. Selon elle,Tiona Rodriguez n’était pas une ado paniquée, elle avait déjà été enceinte deux fois. Surtout que d’autres SMS envoyés à son petit ami ont été retrouvés. L’adolescente cherchant la meilleure solution pour se débarrasser du nourrisson.