fbpx
Actualités
Partager sur

Jeremstar: son avocat prend la parole et évoque un jeune homme très affecté par le #JeremstarGate !

Jeremstar: son avocat prend la parole et évoque un jeune homme très affecté par le #JeremstarGate !

Le journaliste people Jeremstar est au cœur d’une polémique depuis quelques jours. Alors qu’il est sorti de son silence et a publié un communiqué sur Twitter, son avocat a lui aussi pris la parole.

Le 16 janvier dernier, le blogueur Aqababe a accusé Jeremstar de lui avoir volé une exclusivité. Le jeune homme très vexé s’en est alors violemment pris au journaliste de télé-réalité. Il a publié une vidéo très intime de Jeremstar, qui a porté plainte contre lui.

Jeremstar n’est plus présent ni sur les réseaux ni a la télé

Depuis cette polémique, Jeremstar a fait une seule apparition sur son compte Twitter. Il a publié sur la plateforme un communiqué de presse pour se défendre de toutes les attaques des internautes et aussi d’Aqababe. D’un commun accord, C8 et Jeremstar ont aussi décidé de suspendre la venue du journaliste dans l’émission de Thierry Ardison : « Les Terriens du dimanche ».

Cyril Hanouna avait notamment révélé dans sur le plateau de Touche pas à mon poste, que le jeune homme était « effondré » par ce qu’il lui arrivait. Et pour la première fois depuis le début de cette affaire, l’avocat de Jeremstar a pris la parole.

L’avocat de Jeremstar a pris la parole

Maître Weill-Raynal, l’avocat de Jeremstar a expliqué à Télé Loisirs que le journaliste « est très affecté par ce qu’il se passe ». Jeremstar a déposé plainte pour harcèlement, menaces, injures et diffamation contre Aqababe. Le journaliste de télé-réalité a été entendu par la police. Son avocat a expliqué : « L’audition a été très détaillée. Il est ressorti en faisant pleinement confiance à la justice et à la police. Sur le fond de l’affaire, on sait malheureusement que la justice est lente et qu’il faudra attendre longtemps avant d’avoir un jugement définitif.

Avant d’ajouter : « Mais en attendant, on souhaite que l’individu (Aqabae) soit mis hors d’état de nuire, par exemple par le biais d’une garde à vue et d’un interrogatoire. Car, à ma connaissance, il n’a toujours pas été entendu. On espère que ce sera le cas très rapidement. Cette affaire donne à réfléchir sur l’utilisation des réseaux sociaux par certains individus dans le but de nuire à d’autres. »

Source : Closer