fbpx
Actualités
Partager sur

Ivre et droguée, elle poignarde son mari, le découpe en morceaux et les donne à manger à son chien

Ivre et droguée, elle poignarde son mari, le découpe en morceaux et les donne à manger à son chien

A Majorque, dans les Baléares, une Russe âgée de 46 ans a poignardé son mari avant de le découper et de donner les restes du corps à son chien.

C’est à Majorque, dans les Baléares, en Espagne, qu’un drame des plus violents a eu lieu. Vendredi dernier, Svetlana, une femme d’origine russe âgée de 46 a commis l’irréparable sur son mari. Complètement ivre et droguée à la cocaïne, elle a alors drogué son mari, Horst Hans Henkels un Allemand, lui, âgé de 66 ans. Ensuite, la quadragénaire a poignardé ce dernier à plusieurs et ne s’est pas arrêtée là. Elle l’a ensuite découpé en morceaux pour donner les restes à son animal de compagnie.

Elle découpe son mari en morceaux et donne la chair à son chien

Sous l’emprise de l’alcool et de la drogue, Svetlana, une Russe âgée de 46 ans a effectivement commis l’irréparable sur son mari âgé de 66 ans. Après l’avoir drogué, elle l’a alors poignardé avant de le découper en morceaux. Par la suite, elle a décidé de donner à manger les restes du corps à son chien. Ce n’est que dix heures plus tard que la quadragénaire a décidé de contacter les autorités pour leur avouer son meurtre. Arrivée sur les lieux, la police n’a pu que constater la corps sans vie et les bras découpés d’Horst Hans Henkels. Sa femme était allongée prêt de lui.

Le couple s’était marié il y a quelques mois et connaissait déjà de violentes disputes dans lesquelles les autorités ont déjà dû s’interposer à leur domicile. Svetlana a avoué son crime et a même déclaré avoir été en contact avec une personne qu’elle aurait pu payer 57 000 dollars pour tuer son mari. Un triste fait divers qui rappelle le cas de María Alejandra Lafuente Casco, une psychologue âgée de 41 ans et habitant au Mexique, qui a tué et découpé son mari à la tronçonneuse. La police avait pu découvrir des bouts d’os, de cartilage et de chair partout, à son domicile.

Source : faitsdivers.org