fbpx
Actualités
Partager sur

IVG : les sites anti-IVG sont classés en première position sur Google!

IVG : les sites anti-IVG sont classés en première position sur Google!
Partager
Partager sur Facebook

Alors que l’interruption volontaire de grossesse est autorisée en France, plusieurs sites anti-IVG sont placés en première position sur le moteur de recherche Google.

Alors que faire une interruption volontaire de grossesse, est un choix important dans la vie d’une femme, plusieurs sites internet placés en première position sur le moteur de recherche Google n’hésitent pas à dissuader les internautes.

Google: un site anti-IVG en première place

Une internautes s’est rapidement rendu compte que le site IVG.net aux apparences fiables était en fait un site qui « dissuade fortement » d’avorter.
Le site internet a été placé pendant plusieurs jours en première position sur Google, juste avant le site officiel du gouvernement. Les internautes sont-ils bien informés?
Sur la page du site internet, beaucoup de témoignages relatent les sensations parfois « douloureuses » de l’avortement.

Le site IVG.net est animé par René Sentis qui « est l’auteur d’ouvrages chrétiens sur l’amour et la fécondité », précise le quotidien Le Monde.

Avant d’avorter, le gouvernement invite d’abord à bien se renseigner sur le site officiel Santé.gouv.fr/ivg. Un numéro vert est disponible pour conseiller les femmes.

La bataille continue sur les réseaux sociaux

Déjà en 2013, dans un rapport le Haut conseil à l’égalité les femmes et les hommes précisait que : « la forte présence des mouvements anti-avortement sur Internet entrave l’accès à une information fiable et de qualité ».

La ministre la santé, Marisol Tourraine a réagit sur Twitter. Elle souhaite que la page officielle du gouvernement, qui informe sur l’interruption volontaire de grossesse, soit à nouveau en première position sur Google.

Les internautes ont réagit, et désormais quand on tape IVG sur le moteur de recherche Google, le site du gouvernement est à nouveau en première position. IVG.net apparait en seconde position.