fbpx
Actualités
Partager sur

Intempéries: le parc aquatique de Marineland à Antibes vit un enfer

Intempéries: le parc aquatique de Marineland à Antibes vit un enfer
Partager
Partager sur Facebook

Si le bilan humain des intempéries est lourd, c'est aussi le cas du Marineland, qui a vu plusieurs de ses spécimens mourir suite aux inondations.

Les intempéries ont coûté chères à la région des Alpes-maritimes. Si le bilan humain se porte à 18 morts et 3 disparus pour le moment, les dégâts sont aussi importants chez les animaux du Marineland d’Antibes. Si les images publiées par l’AFP ou par le parc montrent les animaux nageant dans une eaux à la couleur marron, les allées du parc sont recouvertes de boue, coulant dans les bassins des animaux en captivité. Dans la nuit du samedi 3 octobre au vendredi 4, une lame d’eau d’une hauteur allant jusqu’à 2,50 mètres ont balayé le parc nautique d’Antilles, touchant même les bassins des cétacés.

Des animaux sont décédés suite aux intempéries

« Il y a eu des pertes, mais nos orques ne sont pas en train d’agoniser sur le parking comme on l’entend ici et là. La situation animalière est en train d’être stabilisée. La vague a submergé certains aquariums où il y avait des raies et des petits requins. L’eau souillée les a tués. On déplore également deux disparitions de tortues Caouanne. Une troisième a été retrouvée ce lundi matin par les pompiers dans le système de filtration des dauphins », explique le directeur Bernard Giampaolo aux journalistes de l’AFP et de 20Minutes Nice. Des pertes animales qui risquent de s’aggraver encore plus avec le temps.

Le bilan risque de s’alourdir

En effet, les intempéries ont touché directement les infrastructures, notamment les approvisionnements en eau et en électricité, « le problème est que le flot qui a touché certaines installations contenait des hydrocarbures, provenant des cuves de mazout de certaines habitations et des voitures renversées. Il n’y a pas quoi polluer directement le bassin des orques, qui contient des millions de litres d’eau, mais il faut tout de même rétablir la situation rapidement », explique le directeur. Au total, près de 90% du parc a été balayé par l’eau, mais il est pour le moment impossible d’estimer les dégâts.

Crédits photo: 20Minutes Nice