Actualités
Partager sur

Instagram supprime un compte conseillant les jeunes sur leur sexualité !

Partager
Partager sur Facebook

De nombreux comptes et posts se retrouvent censurés sur Instagram. Dernièrement, il s'agit du Jouissance Club, un compte parlant de sexualité.

Le Jouissance Club se retrouve sur divers réseaux sociaux dont Instagram. Il est connu pour aider les jeunes à en apprendre plus sur leur sexualité. Cependant, le contenu n’a pas du plaire à Instagram. Ce dernier s’est donc fait supprimé. On vous dit tout ! 

Instagram supprime un compte conseillant les jeunes sur leur sexualité !

Il faut savoir que ce club ne partage aucune photo explicite. Une illustratrice lyonnaise le tient. Cette dernière aborde avec des dessins divers sujets concernant la sexualité féminine et aussi masculine. Rien de plus choquant à vrai dire.

Le compte avait en effet pour but d’aider les jeunes ou autres à en savoir plus sur leurs corps et les différentes pratiques sexuelles possibles. Par ailleurs, la jeune femme traite aussi d’autres sujets comme la santé et l’hygiène. Mais ce contenu ne semble pas avoir plu à Instagram. Ils l’ont donc censuré et supprimé.

Les rois de la censure…

Les réseaux sociaux dont plus spécifiquement Instagram et Facebook sont très connus pour censurer ou supprimer des comptes ou posts. Mais certaines fois, leurs actions sont critiquées.

En effet, nombreux se sont vus censurer un post pour contenu dit explicit. Cependant, les algorithmes ne semblent pas vouloir prendre en compte le côté artistique d’un cliché parfois. Le célèbre photographe Tom Bianchi en est le parfait exemple. Connu pour ses clichés dénudés d’hommes, Instagram a donc supprimé son compte. Il s’était d’ailleurs exprimé dessus sur Twitter en répondant à un internaute lui demandant si on l’avait averti de cette suppression : « Pas d’avertissement. J’ai eu une image supprimée il y a quelques mois à cause de poils pubien »

Voici l’une de ses photos.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par bensmales (@bensmales) le

D’ailleurs Tumblr a aussi tapé du poing sur la table. L’application a dernièrement mis à jour ses conditions d’utilisation et censure toutes les images jugées explicit.