fbpx
Actualités
Partager sur

Amiens: trois héros sauvent deux enfants de la noyade

Amiens: trois héros sauvent deux enfants de la noyade
Partager
Partager sur Facebook

Ce sont de véritables héros. Un couple et un adolescent ont sauvé de la noyade une fillette de 12 ans et un garçonnet de 4 ans en se jettent dans la Somme.

Nous sommes souvent bercés par les histoires de héros de l’ancien monde ou encore aujourd’hui par les héros de chez Marvel et Cie… Mais parfois, un véritable sauveur se cache en chacun de nous et fait ressortir tout ce qu’il y a de bon en l’être humain. C’est le cas d’un couple d’Amiénois et d’un adolescent de 14 ans. Ces trois personnes, anodines ont pourtant sauvé la vie de deux enfants âgés de 12 et 4 ans alors qu’ils se noyaient dans Somme. Pour le moment, il est impossible de savoir comment ces deux enfants ont pu tomber à l’eau dimanche dernier, mais la seule chose qui est certaine, c’est la manière dont ils s’en sont sortis…

Une victime peut en cacher une autre

Selon la radio locale, lors de leur promenade, le couple entend crier au loin, le long du fleuve. En s’approchant des cris, le couple aperçoit une jeunes fille, dans l’eau, qui tente de s’accrocher aux branches d’un arbre. Le couple s’approche et arrive à sortir la fillette hors de l’eau et à la hisser sur le bord de la rivière. Mais c’est à ce moment là que les deux héros aperçoivent un petit garçon qui tente de se débattre dans le courant de l’eau. Un adolescent arrive en vélo sur les lieux et le couple lui demande s’il sait nager et s’il est capable d’atteindre la victime. Ni une ni deux, il plonge à l’eau et ramène le petit garçon sain et sauf.

Un adolescent qui ne se sent pas un héros

Voyant la scène, des passants ont alerté les encours qui sont arrivés sur place rapidement, prenant en charge les deux enfants et l’adolescent. Ce jeune homme, se prénommant Simon Fallet est un collégien d’Amiens âgé de 14 ans. Interrogé sur la Radio France Bleu Picardie, il dit « ne pas avoir réfléchi sur le moment ». Même si aujourd’hui il est fier de son geste, il confesse tout de même ne pas se sentir un héros, ce que la maire de la ville, Brigitte Fouré n’approuve pas en saluant le geste héroïque de ces trois personnes sans qui deux enfants auraient trouvé la mort.