fbpx
Actualités
Partager sur

Hérault: il affirme vouloir se suicider si on lui prend son lion

Hérault: il affirme vouloir se suicider si on lui prend son lion

Dans la commune de Poussan dans l' Hérault un homme a affirmé vouloir se suicider si on lui retire son lion

L’amitié homme-animal est visiblement bien existante. Dans la commune de Poussan dans l’Hérault,samedi un homme âgé de trente six ans a indiqué vouloir se suicider si on lui retirait la garde de son lion âgé de 14 mois. Les policiers qui étaient arrivés pour récupérer l’animal ont préféré partir face au refus de l’individu.

il détient illégalement un lion

L’homme détiendrait sans autorisation depuis plus de sept mois le lion.L’animal aurait été offert à l’individu. Néanmoins aujourd’hui prénommé Siam, le lion pèserait plus de 150 kg et son enclos ne serait pas adapté par rapport à la taille et au poids de celui-ci. Néanmoins l’homme est très attaché au lion et ne souhaite en aucun cas le voir partir.
« Je joue avec lui, je le caresse, il est à moi. J’ai acheté tout le matériel, » « quand vous allez dans des cirques, ils font des spectacles, ils les tapent »
affirme l’individu à France Info.. Il semblerait même que la femme du trentenaire serait actuellement entrain de prendre des cours pour devenir « auxiliaire de santé animal », rapporte le quotidien Metro News.

Il désire se suicider si on lui retire Siam

L’individu a affirmé aux policiers vouloir mettre fin à ses jours si quelqu’un lui prenait son lion. L’homme confie tout faire pour pouvoir accueillir dans de bonnes conditions l’animal de 14 mois et qui pèse plus de 150 kg. Cependant cette situation reste toujours illégale aux yeux de la loi.L’homme devrait prochainement être entendu par la police pour comprendre d’où vient « le cadeau ».
La préfecture de l’Hérault devrait prendre une décision dans le courant de la semaine pour déterminer si le lion est apte à rester dans de bonnes conditions avec l’homme de 36 ans.