fbpx
Actualités
Partager sur

Harcèlement scolaire: le clip vidéo du ministère de l’Education Nationale fait grincer des dents les enseignants (Vidéo)

Harcèlement scolaire: le clip vidéo du ministère de l’Education Nationale fait grincer des dents les enseignants (Vidéo)

Le harcèlement scolaire est un fléau pour les jeunes étudiants. Mais le clip pour lutter contre ce fléau, réalisé par Mélissa Theuriau, n'a pas l'approbation des enseignants.

Najat Vallaud Belkacem voulait réaliser un gros coup sur la campagne contre le harcèlement scolaire. Si bien que la ministre de l’Education Nationale avait demandé à Mélissa Theuriau, la célèbre journaliste et présentatrice télévision, de réaliser un clip sur le harcèlement. Pari gagné, car celui-ci devient virale sur les réseaux sociaux. Mais ce n’est pas pour faire plaisir aux professeurs des écoles et leurs syndicats qui, au sein de cette vidéo, ne sont pas représentés de la meilleur des manières? E« lle présente un exercice débile devant des élèves indifférents à son exercice (et on les comprend). Elle ne les regarde presque jamais, elle a le regard vide d’une hystérique, et elle ne sait pas faire cours », écrit ainsi l’enseignante Françoise Cahen sur son blog L’aventure d’enseigner, relayé par le Figaro.fr.

Les enseignants mécontents de ce clip contre le harcèlement scolaire

Dans la vidéo, on découvre l’histoire d’un jeune garçon roux sur les bancs de l’école. Victime de la méchanceté de ses camarades, il reçoit des injures, des boulettes de papiers et des railleries. Mais la professeur écrit sur son blog que « quand je vois ça, je sens tout le mépris qu’il contient envers ma profession, et ça m’afflige complètement. La leçon de ce clip, destinée à la population: si vos enfants se font harceler en milieu scolaire, c’est bien sûr à cause de leur maîtresse, cette débile mentale qui ignore ses élèves, et même qui contribue activement à leur harcèlement ». S’il s’agit d’une faute de communication, l’enseignante répond qu’en voyant ce clip, « je suis blessée par cette campagne qui nous méprise et nous salit. Je peux vous dire que lorsque mes collègues ou moi-même suspectons un cas de harcèlement, nous faisons tout notre possible pour stopper les choses ».

Les syndicats enseignants appellent au retrait de la vidéo

Si les enseignants ne sont pas contents, certains syndicats, comme le SNALC-FGAG ont même demandé au ministère de retirer cette campagne vidéo sur le harcèlement. Le syndicat souhaiterait que « que le ministère réfléchisse davantage à sa communication sur le sujet. En effet, tout ce que l’on retient de cette vidéo, c’est que le harcèlement existe du seul fait de l’incompétence des professeurs ». De son côté, le second syndicat enseignant contacté, Sgen-CFDT, explique au Figaro qu’ « avec la plus grande fermeté la caricature de l’enseignant véhiculée par la vidéo. De surcroît, elle est présentée elle-même comme harcelante ou blessante auprès de l’enfant victime, un comble. Plus grave, l’unique recours proposé en cas de harcèlement est de se tourner vers un camarade ».

Le clip devrait être diffusé à la télévision et au cinéma

Le clip vidéo a été réalisé sur fond de campagne contre le harcèlement scolaire. La ministre de l’Education, Najat Vallaud Belkacem avait donné carte blanche à Mélissa Theuriau pour ce clip. L’objectif de cette vidéo qui a été réalisée en partenariat avec Disney, est d’être diffusé à la télévision et au cinéma dès le 5 novembre dans le cadre de la campagne de lutte contre le harcèlement scolaire.