Actualités
Partager sur

Harcèlement scolaire: 1 adolescent sur 4 dit avoir déjà pensé au suicide

Harcèlement scolaire: 1 adolescent sur 4 dit avoir déjà pensé au suicide
Partage
Partager sur Facebook

En cette Journée Nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, l'UNICEF publie des résultats alarmants concernant les enfants qui en sont victimes.

Ce Jeudi 8 Novembre a donc lieu la Journée Nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. L’UNICEF profite de cette occasion pour publier les résultats d’une étude. Il s’agit ainsi de sa 4ème consultation des jeunes âgés de 6 à 18 ans, nommée « Inégalités filles-garçons : des maux en tous genres ». Les résultats choquent: 1 adolescent sur 4 confie avoir déjà envisagé le suicide…
MCE vous dit tout.

Harcèlement scolaire: Les résultats inquiétants de l’étude d’UNICEF

Pour cette consultation, l’UNICEF a donc interrogé un total de 26 458 jeunes âgés de 6 à 18 ans, en France métropolitaine et Guyane. Ceux-ci ont ainsi répondu à 165 questions posées par l’association. Cette étude a mis plusieurs éléments en évidence : les inégalités entre les filles et garçons avant tout. Mais aussi le fait que les enfants et adolescents sont de plus en plus à ressentir une certaine pression mentale…

En outre, les filles sont donc les premières victimes du harcèlement scolaire. Les résultats mettent ainsi en évidence qu’elles subissent deux fois plus d’attaques que les garçons. Dans leur quotidien, mais aussi et surtout sur les réseaux. En effet, l’UNICEF explique ce phénomène par les vêtements dans lesquels elles s’affichent sur le web. La communauté d’Internet les rangent directement dans deux cases distinctes : « garçon manqué » si la personne porte des habits plus masculins que la moyenne. Ou au contraire, « fille qui recherche plus » dès que l’adolescente publie un cliché un peu plus dénudée d’elle…

Le harcèlement en ligne

Vous l’aurez compris, les réseaux sociaux favorisent donc le harcèlement scolaire. Et les résultats le démontrent largement. Ainsi, 62,7 % des jeunes interrogés communiquent par messageries instantanée. 58,3% ont au moins un compte sur un réseau social. Mais très peu semblent conscients du danger présent sur ces plate-formes…

1 élève sur 10 confie donc avoir été la cible de harcèlement scolaire par le biais des réseaux sociaux. Et 7% des étudiant affirment avoir déjà reçu des attaques, insultes et moqueries… Enfin, seulement 1 enfant sur 10 déclare utiliser son ordinateur aux côtés d’un parents. Et 6 sur 10 l’utilisent seuls. Des résultats alertants, qui doivent faire réagir.

MCE dit STOP au harcèlement scolaire.