Actualités
Partager sur

Harcèlement: Miss Tahiti 2018 a subi des moqueries étant jeune !

Partage
Partager sur Facebook

L'élection de Miss France 2019 aura lieu le 15 décembre. Miss Tahiti 2018, grande favorite revient sur le harcèlement qu'elle a subi adolescente !

Miss Tahiti 2018 semble être considéré comme l’une des grandes favorites pour l’élection de Miss France 2019. Elle a d’ailleurs confié avoir été victime de harcèlement alors qu’elle était jeune. Celle que l’on traitait de « grosse » et « moche » va peut-être gagner le prestigieux titre de plus belle femme de France ! MCE vous en dit plus.

Miss Tahiti 2018 en lice pour Miss France 2019

En effet Vaimalama Chaves a reçu le titre de Miss Tahiti 2018 et participera donc à l’élection très convoitée de Miss France 2019. Elle a donc décidé de se confier dans une interview à l’AFP, du harcèlement qu’elle a subi étant jeune.
La jeune femme aux yeux bleus perçants a connu un grand bonheur lors de son couronnement de Miss Tahiti en juin dernier. Elle défilera donc le 15 décembre prochain sur TF1, pour se hisser à la tête du podium de Miss France. 29 autres candidates vont être en compétition pour décrocher le titre tant convoitée de Miss France 2019. La cérémonie se déroulera donc au Zénith de Lille avec un jury 100% féminin. Donc pour cette édition 2019, le jury va être présidé par Line Renaud, est 100 % féminin avec à ses côtés l’ex-Miss Laury Thilleman, la chanteuse Jenifer, la comédienne de Demain nous appartient Maud Baecker. Ainsi que l’humoriste Claudia Tagbo, la numéro 1 française de tennis Caroline Garcia et la danseuse étoile de l’Opéra de Paris Alice Renavand.

Miss Tahiti 2018 harcelée étant jeune

La belle Tahitienne de 23 ans serait une des grande favorites pour l’élection ! Mais elle n’a pas toujours été dans une si bonne posture. Dans un entretien avec l’AFP, Vaimalama Chaves revient sur ses années compliquées à l’adolescence. En effet jusqu’à ses 18 ans, elle pesait 80 kilos. Et cela lui a valu de nombreuse critiques de la part de ses camarades de classe: « Il y a eu des surnoms qui m’ont particulièrement touchée, tels que ‘le monstre’ ou des propos comme ‘t’es grosse, t’es moche’. Quand on est en pleine construction identitaire, ce n’est pas évident à assumer, mais aujourd’hui je suis reconnaissante d’avoir vécu ça pour être capable d’encaisser et d’être plus forte », confie-t-elle.

De plus toutes ces moqueries lui a permis de faire face. Durant cinq ans, la jeune femme a fait un régime. Elle a perdu 20 kilos ! Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, paraît déterminée pour prendre sa revanche ! « Dans la vie il y a des gagnants et des perdants, et je ne veux pas de perdants dans ma famille. ». Il ne reste plus qu’à attendre le 15 décembre !