Actualités
Partager sur

Grossophobie: Instagram censure une photo d’une femme taille 54 !

Grossophobie: Instagram censure une photo d'une femme taille 54 !
Partage
Partager sur Facebook

Alors qu'une marque de vêtements poste une photo d'une de ses modèles en lingerie, elle s'est vue censurer son post. Une décision qui a déplu la créatrice.

La grossophobie est encore d’actualité dans notre société. Kelly Vedovelli, DJ dans Touche pas à mon poste, l’a d’ailleurs évoqué dernièrement en confiant être quotidiennement « traitée de ‘grosse' ». Une marque de vêtements en a aussi payé les frais. On vous dit tout !

Grossophobie: Elle assume sa taille 54 et Instagram supprime sa photo

Petit Patron est une marque de vêtements. Elle vend notamment de la lingerie. Cette dernière poste donc des clichés de ses produits sur les réseaux sociaux dont Instagram. Il y a quelques jours, une photo d’une modèle apparaît donc sur le compte. Or, la créatrice, Margaux Faes, a eu la mauvaise surprise de voir son post censuré pour pornographie.

Instagram la juge comme irrespectueuse aux conditions d’utilisation de la plateforme. Sur cette photo, on peut voir une jeune femme assumant totalement sa taille 54 en culotte. Après avoir vu cette surpression, Margaux  Faes a donc exprimé son mécontentement.

La colère de Margaux Faes

Il ne fallut peu de temps pour que la jeune femme partage son avis sur la censure de la photo. Elle définit cet acte comme de la grossophobie :

« Aujourd’hui, Instagram a recommencé, en supprimant à nouveau une photo de notre modèle portant du 54 en culotte. Instagram fait clairement preuve de grossophobie puisqu’il ne touche pas aux milliers de photos de gros plans sur des culs en strings, aux photos nues d’Emily Ratajkowski alors que ces photos sont clairement explicites. Je suis choquée par ce qui se passe depuis samedi. Parce qu’une femme a un peu de poids elle est sale et vulgaire ? Et si on porte du 34 tout va bien ? Est-ce normal qu’une femme se sente agressée et humiliée de la sorte par des mots comme « pornographie » en se montrant uniquement pour présenter un simple patron de couture ? » a-t-elle communiqué.

Après que cette censure ait fait beaucoup de bruit sur la toile, Instagram a pris la décision de l’annuler. Or, ce n’est pas une première sur l’application. Beaucoup de personnes en parlent ! Et c’est aussi le cas pour Facebook. Une personne a vu sa photo supprimée après avoir posté un cliché artistique d’une femme nue avec certaines parties de son corps cachées. Elle a donc décidé de poster une photo d’un homme complètement nu pour voir la réaction de Facebook. Aucune suppression de leur part…