fbpx
Actualités
Partager sur

Un grand-père dépressif se fait exploser devant une crèche

Un grand-père dépressif se fait exploser devant une crèche

Un pauvre grand père s'est suicidé en se faisant exploser en face d'une crèche. Ses morceaux ont été retrouvés éparpillés dans son jardin.

Les faits ont eu lieu à Cherbourg, dans la Manche. Un vieil homme a décidé de mettre fin à ses jours de la manière la plus violente qu’il soit : il s’est fait exploser en plein dans son jardin. Le fait le plus sordide de cette histoire est que ce dernier se trouve en face d’une école primaire.

Il se suicide en se faisant exploser en face d’une école

C’était le 5 février 2017. Dans un quartier résidentiel d’Octeville, dans la ville de Cherbourg-en-Cotentin. Les témoins racontent qu’en fin de journée, et donc de sorties d’école; une détonation a résonné dans un voisinage. C’était en face d’un relais d’assistantes maternelles, rue Levavasseur. A l’origine de ce bruit, l’horreur : un vieillard venait de se faire exploser dans son jardin. Âgé de 87 ans, il a été retrouvé en morceaux éparpillés un peu partout. Les démineurs de Caen (Calvados) sont intervenus vite, mais ils n’ont pas trouvé d’autres explosifs sur place. En effet, nulle question de terrorisme ou attentat, l’octogénaire avait la juste dose sur lui. Il avait comme but de mettre fin à ses jours. Une lettre explicative a été retrouvée chez lui. Il était dépressif.

Une autre octogénaire tuée ces derniers jours

Pyrotechnicien à la retraite, il ainsi savait par coeur comment utiliser ce matériel : « Il connaissait le mode de fonctionnement. Il a donc utilisé la juste dose pour perdre la vie sans faire d’autres dégâts », a expliqué la police. Une triste histoire qui nous rappelle un autre fait divers récent ayant touché une octogénaire: un homme l’a tuée et découpée à la tronçonneuse parce qu’elle avait refusé de lui donner ses codes de carte bancaire. Il l’avait par avant torturée en mettant sa tête dans de l’eau froide. Elle serait morte pendant ce processus. Et l’homme dit « regretter »… il était recherché depuis plusieurs semaines, mais sa famille s’inquiétait de sa disparition. Loin d’imaginer qu’il avait commis le pire avant de partir en cavale.