fbpx
Actualités
Partager sur

Gard: deux parents d’élèves frappent des professeurs après la convocation de leur fils

Gard: deux parents d'élèves frappent des professeurs après la convocation de leur fils
Partager
Partager sur Facebook

Deux parents d'élèves ont frappé des enseignants d'une école du Gard après que leur enfant ait été convoqué par la direction de l'établissement.

Professeur est un métier difficile. C’est parfois même une vocation à risque. Preuve en est avec cette affaire dans une école du Gard. Celle-ci date du 26 juin dernier. Un couple s’en est violemment pris au directeur de l’école primaire de leur enfant. Ils se sont même attaqués à une enseignante. Les faits ont été jugés au tribunal correctionnel vendredi 7 octobre. Résultat, neuf mois de prison avec sursis selon le média Objectif Gard.

Cette affaire commence dans une école du Gard lorsque les parents d’un élève sont convoqués pour un entretien de discipline. En effet, l’écolier avait brisé une vitre de son établissement scolaire. L’acte était volontaire et dans un mouvement d’humeur, il avait dégradé les locaux de l’école avec une raquette de tennis. Afin de prévenir les parents de cet acte grave, le directeur convoque la mère du jeune garçon de huit ans. Celui-ci étant déjà connu comme un enfant à problèmes, il n’en est pas à son coup d’essai. Mais au milieu de l’entretien, la mère, furieuse, quitte l’école.

La mère et le père reviennent dans l’école du Gard

Ce départ précipité de cette mère de famille semble être la demande de remboursement de l’école du Gard pour les dégâts causés par son fils. Mais l’histoire est loin d’être terminée. En effet, quelques instant après, la mère de famille revient avec le père de l’enfant. Celui-ci prend à parti le directeur de l’école et le frappe au visage. La violence de cet acte va même jusqu’à briser les lunettes du directeur. Un témoin présent sur les lieux va jusqu’à dire qu’« il y a mis toute sa force, le coup a été violent ». C’est alors qu’une enseignante, qui est aussi l’épouse du directeur, tente de s’interposer.

C’est la mère de l’enfant qui rentre alors en action. Celle-ci attrape les cheveux de l’institutrice et la jette à terre. Elle s’assoie ensuite dessus pour l’immobiliser, mimant même l’étranglement. De leur côté, les deux hommes continuent de se battre jusqu’à ce que le directeur parvienne à maitriser son agresseur. Une scène violente en plein milieu de cette école du Gard qui s’est terminée devant le juge.

Le couple condamné à de la prison avec sursis

Convoqué vendredi par le tribunal correctionnel d’Alès, le couple plaide la défense, accusant les deux enseignants d’avoir débuté les hostilités. L’homme ne nie cependant pas avoir porté les coups qui lui sont reprochés. Mais sa femme accuse l’enseignante d’avoir été violente en première. Cela n’arrive tout de même pas à convaincre le juge qui a condamné les deux parents à neuf mois de prison avec sursis et 600 euros d’amende.