fbpx
Actualités
Partager sur

France: un policier déclare que « Bamboula, c’est encore à peu près convenable »

France: un policier déclare que "Bamboula, c'est encore à peu près convenable"

Un porte parole d'une syndicat de police a déclenché une polémique en déclarant que le terme de "bamboula" était à peu près convenable.

C’est pourtant un grand habitué des médias et de la communication. Luc Poignant, membre du syndicat Unité police SGP-FO, a pourtant déclenché une polémique après son apparition dans l’émission C dans l’air jeudi dernier sur France 5. En effet, invité pour débattre sur les relations entre polices et jeunes de banlieue, ses propos ont choqué Carole Roux, l’animatrice de l’émission. Indiquant que le terme « Bamboula » restait tout de même convenable…

« Bamboula, c’est encore à peu près convenable »

Un reportage est présenté dans l’émission. On y voit une jeune fille témoigner sur le sujet du débat. « Cette jeune fille qui dit. « On se fait contrôler, traiter de ‘bamboula’, cracher dessus ». Peut-être affabule-t-elle ? Mais il y a aussi cette version-là qui fait qu’on arrive à ce genre d’extrêmes » déclare la présentatrice. Luc Poignant a tout de suite répondu. Acquiesçant les propos de la présentatrice.

Mais s’il est d’accord avec ses propos, Luc Poignant va plus loin. « Mais j’ai la même version », ajoutant par la suite que « Je vais rester poli, mais j’ai la même. Bamboula, d’accord, ça ne doit pas se dire, et cetera… ça reste encore à peu près convenable »… Bien évidemment, ses propos ont choqué Caroline Roux. Celle-ci lui répond rapidement que non, de tels propos sont inqualifiables. Ce qui n’a pas plu à Luc Poignant qui reprend : « Bah, enc… de flic c’est pas convenable non plus ».

Le porte parole syndical présente ses excuses

L’animatrice reprend la parole en précisant que ces deux déclarations ne sont effectivement pas convenables. Le syndicaliste tente ensuite de rattraper ses propos en ajoutant que « d’accord, mais c’est la conversation qu’il y a entre les deux. C’est ça le problème ». FranceInfo a réussi a contacter Luc Poignant. Ce dernier reconnait que le mot convenable de sa phrase était mal choisi.

Afin d’éclaircir ses propos, il a expliqué qu’il tentait de « démontrer que pour renouer les liens dans ce contexte tendu, il fallait du respect provenant des deux côtés. Mais si quelqu’un a pu se sentir blessé, je lui présente mes excuses les plus plates : ce n’était pas mon but ». Le terme de Bamboula est un mot à caractère péjoratif désignant une personne de couleur. Son sens est évidemment considéré comme un propos raciste.