Actualités
Partager sur

Airbnb: il filmait ses locataires pour savoir ce qu’il faisait chez lui !

Fait divers: il filmait ses locataires dans son Airbnb à leur insu !
Partage
Partager sur Facebook

Cette histoire fait un peu froid dans le dos. Un propriétaire de Airbnb filmait ses locataires à leur insu en Seine-et-Marne !

Cela peut arriver à n’importe qui… En effet un homme possédait près de 2000 vidéos prises dans la chambre à coucher du Airbnb qu’il louait. Il a donc filmer pendant plusieurs temps les locataires totalement à leur insu. MCE vous en dit plus.

Il filmait ses locataires Airbnb !

En effet l’histoire peut paraître sordide. Un homme avait 2 000 vidéos et photos prises dans la chambre à coucher de son logement Airbnb. Mais le logement était loué par des gens qu’il ne connaissait absolument pas ! Cela a eu lieu en Seine-et-Marne et plus précisément à Champs-sur-Marne.

La police a donc identifié 14 victimes. L’homme était âgé de 38 ans et louait son appartement avenue Blaise-Pascal, à Champs-sur-Marne. Et cet appartement s trouvait sur la plate-forme d’hébergements en ligne Airbnb. Malheureusement cette histoire semble ne pas être la seule.

Donc l’homme avait mis dans le radioréveil de la chambre à coucher, une caméra Wi-Fi dissimulée. Et la police a donc pu voir que la caméra semblait mal orientée. L’homme n’a donc pas pu voir les ébats des touristes qui se trouvaient dans son appartement.

Cette histoire a débuté en mai 2017 quand un touriste a découvert le dispositif dans l’objet en question.
De plus une enquête du commissariat de Noisiel a permis d’identifier 14 victimes, entre fin 2014 et début 2017. Et au total il y a huit personnes qui ont été filmées à leur insu et qui ont toutes porté plainte contre l’homme en question.

En effet pendant l’enquête les enquêteurs ont donc comptabilisé plus de 2 000 vidéos et photos. Elles se trouvaient toutes dans le téléphone portable du propriétaire du logement Airbnb.

Par la suite l’homme a donc affirmé avoir installé cette vidéo surveillance <« par curiosité ». Il a également dit qu’il l’avait mise là pour éviter un éventuel cambriolage. Mais en tout cas aucune image n’aurait fuit sur le net.

La même histoire aux Etats-Unis avec Airbnb

Derek Starnes a voulu faire plaisir a sa femme et a loué un appartement avec Airbnb en Floride. Et si tout se passait bien au départ, leur séjour a viré au cauchemar, ils ont été les victimes d’un voyeur.
Un jour en regardant les détecteurs de fumée, ils se sont aperçus que quelque chose clochait. A y regarder de plus près, ils se sont aperçus en fait qu’il ne renfermait pas un détecteur de fumée mais des caméras. Il y en avait une dans le salon et un autre juste en face de leur lit. Le but du propriétaire était de filmer les ébats sexuels de ses locataires.

Le jeune couple a tout de suite appelé la police et le propriétaire a été arrêté. Il l’accuse de réaliser de vidéos de voyeurisme et surtout de d’atteinte à la vie privée d’autrui. Les enquêteurs ont ensuite saisi son ordinateur et ont remarqué qu’il faisait ça depuis 2008.
Suite à cette affaire, le site Airbnb a banni cet utilisateur à vie.