Actualités
Partager sur

Facebook: une jeune femme découvre le vrai visage de son coup d’un soir

Facebook: une jeune femme découvre le vrai visage de son coup d’un soir
Partager
Partager sur Facebook

Si l'amour peut se trouver à n'importe quels coins de rue, pour cette anglaise, il n'est pas sur Facebook.

Une soirée arrosée peut parfois permettre de trouver le grand amour, ou dans certains cas, provoquer de très gros dégâts, surtout lorsque cela fini sur Facebook. Pippa McKinney, une jeune britannique de 22 ans a cru rencontrer le prince charmant, mais a très vite déchanté en découvrant la vérité sur Facebook. Accoudée dans un bar de Manchester, la jeune fille passe un agréable moment avec un homme qui la séduit. Passant le reste de la soirée ensemble, ils s’embrassent, se câlinent et se cherchent mutuellement tout au long de la nuit. A la sortie de boîte, l’homme lui propose de passer la nuit à l’hôtel avec lui. Celle-ci décline, mais galant, il propose de la ramener chez sa mère. Notant ensuite son numéro, elle semble sous le charme du jeune homme qui disparaît dans la nuit.

Capture-decran-2015-10-06-a-10

Un appel à l’aide sur Facebook

Le lendemain matin, à son réveil, la jeune femme se rend compte qu’elle a mal noté le numéro de son amoureux de la veille. Elle décide alors de poster sur Facebook une photo où les deux amants s’embrassent langoureusement au milieu d’une piste de danse. Son but, demander aux internautes de retrouver l’homme en question. Cette recherche d’amour devient virale, et la photo récolte plus de 20 000 likes et 2 500 partages en quelques heures. Mais la réponse qu’elle reçoit n’est pas celle à laquelle elle s’attendait. En effet, c’est en fait la véritable petit-ami de l’homme qui la recontacte.« Elle m’a envoyé un message me demandant ce qu’il s’était exactement passé ce soir-là dans le bar, et je le lui ai raconté. Elle était vraiment adorable, et je me suis sentie très mal pour elle », explique la jeune femme au Daily Mail selon les retranscriptions de Metronews.

Un amour qui finit en déception

« Sur le coup j’étais absolument dégoûtée. Je sais qu’on venait juste de se rencontrer, mais on avait tout de suite accroché, il s’était passé un truc, et je l’aimais vraiment bien. Nous avions partagé plusieurs bons baisers, et il m’avait demandé si je voulais aller à l’hôtel avec lui. Il m’avait même proposé de me ramener dans la maison de sa mère, à Wythenshawe », explique la jeune fille. Mais la chute a été aussi brutale qu’inattendue pour cette jeune coiffeuse de 22 ans. La prochaine fois, elle prendra peut-être plus de précautions avec ses prochains dragueurs.