Actualités
Partager sur

Etam: une étudiante voilée se fait discriminer à l’embauche!

Etam: une étudiante voilée se fait discriminer à l'embauche!
Partager
Partager sur Facebook

C'est quelque chose de choquant qui s'est encore produit à Paris. Une jeune femme voilée s'est fait discriminer alors qu'elle voulait travailler chez Etam.

C’est choquant. Une jeune fille de Montpellier a voulu postuler chez Etam. Au moment ù elle se présente dans le magasin elle porte un hijab. D’après l’étudiante et sa vidéo publié sur Twitter, la responsable a eu des propos discriminants.

Le hijab nouvelle polémique

Voici que le hijab rentre à nouveau dans une polémique. Alors qu’une jeune étudiante recherche un emploi elle est victime de discrimination à l’embauche. Ca c’est passé dans un magasin Etam à Montpellier. La jeune fille va porter plainte, elle portait un hijab noir couvrant les cheveux et le cou.

Elle voulait simplement poser son CV et sa lettre de motivation. Mais pour la jeune fille ça ne s’est pas du tout passé comme elle le voulait. Elle a donc publié son histoire sur les réseaux, Twitter mais aussi Instagram.

“J’espère que c’est une blague, vous n’êtes pas sérieuse ? Vous êtes voilée et vous me demandez un travail, alors que c’était la journée de la femme il y a même pas deux jours !”
C’est ce que lui aurais balancé la responsable du magasin .

L’étudiante appelle au Boycott

L’étudiante explique alors sur les réseaux. « Elle m’a dit : “Déjà, vous ne vous présentez pas comme ça dans mon magasin pour demander une embauche. Vous devez enlever votre voile avant de rentrer. Je reste désolée; mais je n’accepte pas les voilées ».
Grâce aux réseaux sociaux cette histoire a été beaucoup vu et partagé. Elle appelle donc au boycott de la marque de vêtement et de lingerie Etam.

Etam a bien sur répondu sur Twitter:« Etam est une entreprise engagée en faveur de la diversité et de l’inclusion et s’oppose fermement à toute forme de discrimination »
« En matière de recrutement, Etam a toujours respecté une stricte politique de non-discrimination à l’embauche et ce, conformément au Droit du Travail en vigueur » explique la marque au Parisien. Elle ajoute:« Enfin, dans son règlement intérieur; conformément à la loi El Khomri de 2016; Etam adopte donc un principe de totale neutralité politique, philosophique et religieuse ».

La responsable mise en cause a été mise à pied à titre conservatoire.

Crédits photos: Getty