fbpx
Actualités
Partager sur

Espionnage: une femme découvre que l’homme avec qui elle vit est sous couverture

Espionnage: une femme découvre que l’homme avec qui elle vit est sous couverture

Une jeune femme a découvert que l'homme avec qui elle vit est en fait un espion sous couverture depuis près de six ans.

C’est le genre d’histoire qu’il est difficile de croire mais qui pourtant, est réelle. Une femme s’est confiée au journal britannique The Guardian en révélant que pendant six ans, elle a vécu avec un espion infiltré sans le savoir. L’homme se fait appeler Mark Kennedy. En 2003, il se fait passer pour Mark Stone, un militant engagé pour l’environnement et les droits écologiques, afin d’infiltrer un groupe d’activistes. C’est lors de multiples rencontres avec celle qu’il va partager sa vie, que l’homme se lance dans une relation sérieuse en utilisant sa couverture. Ils vont même jusqu’à emménager et acheter une voiture ensemble.

Les premiers soupçons sur l’homme arrivent en 2009

Partageant la vie de sa compagne, l’homme est même là quand le père de la jeune femme décéde et vit mal le deuil. Au journalistes du Guardian, elle déclare : « c’était la personne la plus proche au monde pour moi ». Le couple vit une vie normale. Si l’homme a des absences régulières, il explique à sa femme que c’est simplement pour son travail. Mais en octobre 2009, la jeune femme a les premiers soupçons lorsque son homme quitte la maison dans la ville de Nottingham et son emploi. Des soupçons qui se confirmeront quand Mark reviendra en 2010, toujours sous la même couverture. Le couple reprend alors une vie normale. Mais quelques mois plus tard la jeune femme fait une découverte incroyable !

La jeune femme a reçu des excuses de la part du gouvernement britannique

Fouillant dans ces affaires, elle retrouve le passeport que l’homme a utilisé pour ses vacances en Italie. Le nom qu’il porte est Mark Kennedy et non Mark Stone. Elle tombe alors sur un portable dans lequel elle découvre des conversations avec des enfants, qui s’avèrent être ceux de Mark. Elle tente alors de connaître la vérité, mais l’homme nie tout en bloc. Elle appelle alors des proches pour mener leur enquête, et découvre toute la vérité grâce à l’acte de naissance de Mark qui bien sûr, n’existe pas. Lui demandant alors des comptes, l’homme se défile. « Beaucoup de maris trichent, admet Lisa, mais la différence c’est qu’il a été soutenu par l’Etat », déclare la jeune femme qui a reçu des excuses de la part du gouvernement britannique.