fbpx
Actualités
Partager sur

Espagne : elle photographie des policiers garés sur une place handicapée, elle reçoit une amende de 800 euros

Espagne : elle photographie des policiers garés sur une place handicapée, elle reçoit une amende de 800 euros

A Alicante, en Espagne, une internaute a eu une mauvaise surprise. Elle a été condamnée a payer une amende de 800 euros pour avoir publié sur Facebook une photo de policiers garés sur une place handicapée.  

Retour de bâton. Une internaute espagnole, résidente d’Alicante, en Espagne, a eu une désagréable surprise. Alors qu’elle assiste à une scène qui prête à l’irrévérence, elle décide de poster le cliché de ce qu’elle vient de surprendre en pleine ville sur le réseau social Facebook. Se sentant l’âme d’une justicière, elle publie la photo  qui montre une voiture de police garée sur une place handicapée. La légende qui l’accompagne est la suivante  : « Garez-vous où vous voulez et vous ne récolterez même pas d’amende ». 

La loi contre elle, elle doit régler 800 euros d’amendes

Mais au lieu de se faire encenser sur internet, la femme a surtout récolté une amende d’un montant de 800 euros. La police espagnole a invoqué une nouvelle loi controversée, entrée en vigueur le 1er juillet dernier, et baptisée « loi de sécurité citoyenne ». Elle interdit« l’usage non-autorisé d’images de policiers qui pourraient les mettre en danger, de bâtiments protégés ou d’opérations policières ». Une motion a laquelle l’Organisation non gouvernementale Amnesty International s’oppose. Elle estime en effet qu’il est indispensable de pouvoir prendre des photos de policiers en cas d’usage excessif de la force.

Les policiers se sont senti déshonorés

Les policiers concernés, se sentant insultés, ont justifié cette peine par le fait qu’ils étaient en situation d’urgence lorsqu’ils se sont garés sur la place prioritaire. La riveraine écope ainsi d’une grosse amende pour avoir porté atteinte à l’honneur des forces de l’ordre. Le cliché numérique a du être supprimé du compte de la femme.

Il faut tout de même rappeler que la police espagnole est une des premières au monde à s’être servie des réseaux sociaux pour créer un climat de confiance entre la population et les forces de l’ordre. Une bonne idée reprise dans le monde entier et qui a plutôt bien fonctionné.