fbpx
Actualités
Partager sur

Escroquerie: une employée vole 53 000 euros à son magasin

Escroquerie: une employée vole 53 000 euros à son magasin
Partager sur Facebook

Une employé a enfumé toute sa boîte en dérobant 53 000 euros en trois ans sans que ses patrons ne voit quelque chose.

Généralement, les détournements de fonds concernent les personnes à hautes responsabilités. Mais là c’est une histoire à dormir debout que raconte Ouest France et Presse Océan, deux journaux locaux de la région nantaise. En effet, une vendeuse d’un magasin de bricolage a été arrêtée, mise en garde à vue et licenciée par son employeur pour avoir détourner la somme faramineuse de 53 000 euros pour son compte personnel. Le faits se sont déroulés entre 2012 et 2014, et au moins de mai 2016, elle devra en répondre devant le tribunal de Nantes pour escroquerie.

Une employée classique et très maligne

Personne ne pouvait la soupçonner d’une telle entourloupe. Durant trois ans, cette quinquagénaire venait tous les matins travailler dans une enseigne de bricolage dans la région de Nantes. Employé somme toute classique de ce magasin, la quinquagénaire était au dessus de tous soupçons. Mais c’était sans compter la brigade financière de la sûreté départementale. La caissière avait en effet élaboré un stratagème particulier qui pouvait passer inaperçu auprès de son employeur. C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé…

La salarié avait empoché 53 000 euros

Son procédé était presque tout simple. En effet, du fait de sa position de caissière, le jeune femme était tout le temps en contact avec les clients. C’est alors qu’à chaque fois qu’elle encaissait un client, elle n’espérait qu’une chose, qu’il ne prenne pas son ticket de caisse. Pourquoi ? Une fois que le client s’en allait en laissant son reçu, elle le gardait tranquillement pour ensuite se le faire rembourser en retour… Un manège qui lui a rapporté près de 53 000 euros.

Mais comme aucune arnaque n’est parfaite, la caissière a été attrapée et elle risque très gros. Le plus dur commence pour elle, ses perspectives d’embauche dans le futur sont toutes compromises à cause de cette escroquerie !