fbpx
Campus
Partager sur

EM Lyon: Des étudiantes sont notées sur leur physique sur un fichier Excel !

EM Lyon: Des étudiantes sont notées sur leur physique sur un fichier Excel !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que les élèves utillisent Excel pour travailler, certains s'en servent pour noter de jeunes étudiantes sur leur physique à l'EM Lyon.

Alors que les élèves utillisent Excel pour travailler, certains s’en servent pour noter de jeunes étudiantes sur leur physique à l’EM Lyon.

Alors que le harcèlement sexuel est particulièrement puni cette année, certains élèves de l’EM Lyon s’amusent à noter des étudiantes sur leur physique dans un fichier Excel. MCE vous dit tout.

Les étudiantes notées sur leur physique

On vient d’apprendre une nouvelle qui met en colère ! En effet, à l’EM Lyon, un fichier Excel nommé « Mur pipos 2K17 » notent les jeunes étudiantes sur leur corps. On se croirait dans un épisode de 13 Reasons Why, vous ne trouvez pas ? Pourtant, malheureusement, ceci n’est pas une fiction disponible sur Netflix. Alors, selon Lyon Capitale et Le Progrès, ce fichier répertorie les noms, prénoms, âges, adresses mail et comptes Facebook de plus de 250 étudiantes de l’EM Lyon.

De plus, selon le média, « plus de 120 font l’objet d’une notation de 2 à 19 sur 20 et de commentaires sexistes voire violents ». Selon Lyon Capitale, un groupe privé sur Facebook aurait démarré le projet et n’autorise que les membres invités à accéder au fichier. Dans les commentaires sexistes, on peut trouver des phrases comme : « Elle avait un décolleté le jour des oraux, c’était indécent », « Bimbo maquée, elle veut du c*** ». Encore pire ? « Je paye toutes les soirées étudiantes à celui qui se tape les deux »…

L’école va agir

L’école est contactée par le journal Le Figaro et va maintenant agir. L’EM Lyon déclare : »Nous avons découvert l’existence de ce fichier par voie de presse ce matin. Nous n’en avions pas connaissance auparavant. Les faits relatés sont inadmissibles. Fin août, une procédure interne sera mise en place afin que l’on puisse y voir plus clair ».

De plus, les femmes notent aussi les hommes. Selon Lyon Capitale, les étudiantes de l’EM Lyon auraient aussi leur groupe Facebook où ils notent les élèves. Une source révèle : »Tout le monde rentre dans le jeu. Le groupe change d’année en année. Les groupes sont recréés chaque année avec un nouveau fichier. Donc, ceux qui étaient notés deviennent ‘noteurs’ et ainsi de suite. C’est pour ça que personne n’en parle ».