fbpx
Actualités
Partager sur

Drôme: un automobiliste chute dans un ravin après un accident de la route

Drôme: un automobiliste chute dans un ravin après un accident de la route
Partager
Partager sur Facebook

Un jeune homme a eu un terrible accident de la route dans lequel il s'est retrouvé coincé en bas d'un ravin après une chute de 100 mètres.

On connaissaient le film 127 heures qui retrace la vie d’Aron Ralston, un jeune aventurier de vingt-sept ans, victime d’un accident lors d’une randonnée en avril 2003 dans le Blue John Canyon du Parc national de Canyonlands, dans l’Utah, qui s’était retrouvé la main bloquée entre deux rochers. Cette fois,-ci, l’enfer n’a duré que 48 heures, mais cet automobiliste de la Drôme a bien failli y passer. Victime d’une sortie de route, le jeune homme originaire de Revest-du-Bion dans les Alpes-de-Haute-Provence s’est retrouvé bloqué durant deux jours complets au fond d’un ravin du département de la Drôme. L’homme s’en est sorti avec l’aide des secours.

Un accident qui commence en tonneaux et finit dans le ravin

Alors qu’il circulait le samedi sur une route départementale, le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule et a fait plusieurs tonneaux avant de chuter d’une centaine de mètres dans un ravin qui se trouvait à proximité de la route, finissant ensuite sa course dans les bois. La victime, encore en vie, a réussi à s’extraire de son véhicule accidenté, mais les secours n’ont pu le localiser que lundi 5 janvier dernier vers 13h00, alors que les recherches avaient débuté plus tôt avec les proches du jeune homme et sa famille. Celui-ci s’était enfui après une dispute familiale.

La victime sérieusement blessée mais pas en danger

Au total, une dizaine de sapeur-pompiers avait été mobilisée pour retrouver la trace du jeune homme et pour le récupérer. Le jeune homme à la vie sauve mais ne s’en sort pas indemne, polytraumatisée au bras et à l’épaule selon les informations de France 3 Régions, l’homme a été évacué en grave état d’hypothermie au centre hospitalier de Grenoble grâce à un hélicoptère de la gendarmerie. Son pronostic vital n’est pas engagé, malgré tout, une enquête de la gendarmerie a été lancée pour déterminer les causes de l’accident et les circonstances.