fbpx
Actualités
Partager sur

Drogué, un couple tue un homme, le découpe et brûle ses morceaux

Drogué, un couple tue un homme, le découpe et brûle ses morceaux

Sous l'emprise de la drogue, un couple drogué s'est disputé avec l'ami qui les accompagnait et l'a tué, découpé en morceaux, et brûlé.

Les faits ont eu lieu à Melrand, dans le Morbihan. Une soirée entre un couple et un homme a dégénéré. Forte en substances illicites, elle a coûté la vie à l’invité qui tenait la chandelle.

Une soirée sous substances illicites qui dégénère

Hier soir, un couple passait une soirée avec un homme que l’époux connaissait. Très vite, le petit groupe de trois a commencé à consommer de l’alcool et de la drogue. Le résultat n’était pas aussi amusant qu’ils l’espéraient : le ton a commencé à monter, ils ne se comprenaient plus. Impossible de se calmer, et ils en sont vite venus aux mains. Ainsi, le couple a asséné le premier coup à l’homme. Au cours de la bataille, ils ont sorti un couteau, et l’ont frappé a plusieurs reprises avec. L’homme est mort sous les coups incessants de ses deux amis de soirée, et ne sachant s’arrêter, le couple l’a par la suite découpé en morceaux. Puis, ils ont pris ses morceaux, et les ont partiellement brûlés. Cette horrible fin pour leur ami d’un soir va coûter cher au couple amateur de sensations fortes…

La police a retrouvé les morceaux dans la cheminée du couple

Après avoir repris leurs esprits, ils sont rentrés chez eux, et ont donc terminé « le travail » dans leur cheminée. C’est le lieu où les ossements calcinés de l’homme ont été retrouvés. La police, alertée de la disparition de l’homme, était venue directement chercher chez le couple. Et les a suite à leur découverte placés en garde à vue à la gendarmerie de Pontivy.
Désormais, quelle peine pour qui? Les deux suspects s’accusent mutuellement : qui a donné le premier coup? Qui a donné le coup mortel? Mauvaise foi ou effets de la drogue, ils pensent ainsi l’un et l’autre ne pas être coupables. La victime serait aussi une connaissance de prison de l’homme de 35 ans. Le parquet précise : « l’homme aurait rencontré en détention au centre pénitentiaire de Ploemeur (56), lors d’une période d’incarcération commune achevée très récemment ».