fbpx
Actualités
Partager sur

Dordogne: il braque une bijouterie mais perd le contrôle de son véhicule

Dordogne: il braque une bijouterie mais perd le contrôle de son véhicule

Jeudi 5 novembre 2015 , en Dordogne dans la commune de Bergerac, deux individu ont braqué une bijouterie avant de perdre subitement le contrôle du véhicule.

En Dordogne, dans la commune de Bergerac jeudi 5 novembre 2015 la bijouterie située « l’or et l’argent » rue Sainte Catherine dans le centre ville à été braqué par deux hommes lourdement armés, qui ont ensuite pris la fuite. Les deux individus ont malheureusement pour eux perdu le contrôle du véhicule s’écrasant quelques mètres plus loin.

Ils tentent d’échapper aux policiers mais foncent dans un mur

Les deux hommes âgés de 46 et de 48 ans munis d’armes de catégorie B ont braqué la bijouterie de Bergerac « l’or et l’argent » en milieu de matinée et ont ensuite pris la fuite a bord d’une BMW de catégorie 3. Poursuivit par les policiers les braqueurs ont foncé à toute vitesse pour prendre la fuite résistant aux barrages de certains automobilistes.
Les deux braqueurs de la bijouterie « l’or et l’Argent » ont vite été rattrapé par les policiers pendant la course poursuite. Le conducteur du véhicule perturbé par la présence policière à ses trousse a perdu le contrôle du véhicule et a heurté le muret d’une habitation terminant sa course quelques minutes plus loin rue Millet.

Mise en examen pour avoir braqué la bijouterie

Intercepté par les policiers pendant la course poursuite, les deux hommes quadragénaire ont été mis en examen samedi 7 novembre 2015 par le parquet de Périgueux pour détention d’arme et  » tentative de vol à main armée ». L’un des individus en liberté conditionnelle au moment des faits aurait déjà été condamné à huit reprises dans le passé pour « des faits de braquage » rapporte le quotidien SudOuest. . La bijoutière de « l’or et l’argent » très choquée et blessée au moment du braquage a été immédiatement hospitalisée.
Les deux hommes récidivistes attendent désormais un nouveau procès.