fbpx
Actualités
Partager sur

Daech visé par des missiles tirés de sous-marins russes (Vidéo)

Daech visé par des missiles tirés de sous-marins russes (Vidéo)

Daech a subi des tirs de missiles provenant de sous-marins russes. Une première depuis le début du conflit. De son côté Vladimir Poutine a laissé planer une menace.

Vladimir Poutine ne rigole pas avec l’intervention de la Russie contre Daech en Syrie. L’armée russe a mis en action ses sous-marins pour la première. Cette information a été dévoilée par le ministre russe de la Défense, Sergueï Chïgou. Il a annoncé que la Russie avait frappé Daech avec des cibles sur le territoire syrien à l’aide de missiles de croisière tirés depuis un sous-marin en Méditerranée, une première depuis le début de l’intervention. « Nous avons utilisé des missiles de croisière Kalibr du ‘Rostov-sur-le-Don’ depuis la Méditerranée », a déclaré le ministre russe à un parterre de journaliste d’agence de presse russe. Il a aussi précisé que ses tirs avaient pris pour cible « deux places fortes terroristes près de Raqqa », le bastion du groupe Etat Islamique en Syrie.

Vladimir Poutine parle de tête nucléaire…

« Le missile de croisière Calibre a une nouvelle fois fait preuve de son efficacité sur les longues distances », a ajouté de ministre de la défense russe. Vladimir Poutine a lui ajouté une information supplémentaire, en précisant que les missiles envoyés peuvent être équipés de tête nucléaire. Malgré cette menace lancée envers Daech, le président russe a précisé que l’utilisation du nucléaire « ne sera jamais nécessaire dans la guerre contre le terrorisme ». Cependant, il s’agit d’une véritable menace de la part de Vladimir Poutine qui frappe intensément les forces de Daech en Syrie.

Daech visé de tous les côtés par la coalition

De leurs côtés, les Etats-Unis mènent eux aussi leur propre campagne de bombardements contre les positions de Daech en Syrie. La France, elle, frappe toujours intensément l’Etat Islamique de son porte-avions, le Charles de Gaulle. Le pays d’Israël avait été prévenu que des frappes russes seraient intensives à sa frontière. Pour le moment, les forces russes ont effectué 600 sorties et détruits près de 300 cibles lors de ces trois derniers jours a précisé le ministre russe.