fbpx
Actualités
Partager sur

Daech: le nouveau jouet de la propagande de Daech a quatre ans

Daech- le nouveau jouet de la propagande de Daech a quatre ans

Un jeune garçonnet d'origine britannique a été utilisé par Daech comme un outil de propagande lors d'une vidéo de décapitation. Le Royaume-Uni est sous le choc.

Encore une fois, Daech fait parler de lui dans une nouvelle vidéo de décapitation qui a été diffusée dimanche 3 janvier et étudiée par les autorités britanniques. Dans les images de propagande de l’Etat Islamique, les forces de l’ordre auraient reconnu le fameux Djihadi John, un des plus célèbres djihadistes britanniques de Daech, connu pour son apparition dans les images de décapitation. Mais ce qui a marqué le plus les esprits des autorités, c’est surtout la présence d’un petit garçon, affilié à Daech vêtu d’un treillis militaire, le front bandé par un bandeau aux couleurs du groupe terroriste. Il se ferait surnommé Djihadi John Junior, mais son véritable nom serait cependant Isa.

Daech a utilisé un garçonnet de quatre ans pour sa propagande

Dans cette vidéo, le petit garçon déclare avec les mots de Daech: « Nous allons tuer les kouffar (non croyants, ndlr) ». Le garçonnet a été identifié formellement par son grand-père, un homme vivant en Grande-Bretagne. Il a affirmé qu’il s’agissait du fils de sa fille de 24 ans qui a quitté le pays en 2012 pour rejoindre Daech en Syrie dans le courant de l’année 2012. « C’est un gamin. Il a moins de cinq ans. Il agit sous l’influence des chefs de l’EI », a déclaré la chaîne britannique ITV, qui ajoute ensuite que « Isa est juste un petit garçon. A son âge, il ne sait pas du tout faire la différence et répète ce qu’on lui dit ». Un procédé inquiétant qui montre l’emprise de Daech sur des jeunes générations. Formé dès le plus jeune âge à la tuerie de masse, il est presque impossible de les ramener à une vie réelle par la suite.

Le Royaume-Uni sous le choc

Cette vidéo a fait énormément de bruit au Royaume-Uni. Si bien que le Premier ministre britannique David Cameron, a dû intervenir à la télévision en qualifiant cette vidéo propagande de Daech de « truc désespéré ». Il a notamment déclaré que « c’est un truc désespéré de la part d’une organisation dont les actions sont les plus méprisables et les plus horribles ». Malgré tout, le Premier ministre se veut optimiste quant à la situation en Syrie, indiquant que Daech restait dangereux, « Mais c’est une organisation qui perd du terrain ».