fbpx
Actualités
Partager sur

Daech: le cercle vicieux qui risque de se créer entre le FN et l’Etat Islamique

Daech: le cercle vicieux qui risque de se créer entre le FN et l’Etat Islamique
Partager sur Facebook

Les spécialistes sont clairs, la victoire du FN pourrait être une aubaine pour Daech qui recruterait plus facilement en France et réaliserait plus d'attentats.

Le FN est Daech ont un point en commun dans leurs programmes, les musulmans n’ont rien à faire en France. C’est en tout cas ce qui ressort des spécialistes de l’Etat Islamique qui voit en le vote pour le Front National, l’occasion pour Daech de grossir ses rangs. « Toujours pas de communiqué de l’EI pour revendiquer et se réjouir des résultats d’hier soir… », a lancé en rigolant un député socialiste sur Twitter le lendemain du premier tour des élections régionales. Si cette blague peut paraître maladroite et sans grand intérêt, elle montre pourtant un débat au sein des politiques: la montée du Fn est-elle un bon point pour l’Etat Islamique ? Si le groupe terroriste en lui-même n’a pas commenté les résultats, certains intermédiaires français s’en sont réjouis.

Daech se réjoui de la montée du Front National

« Ce serait une humiliation pour ces pseudo-musulmans de la République qui défendent les valeurs de la laïcité. Et les vrais musulmans, ça les poussera à faire la hijra (émigrer en terre musulmane) », explique un partisan de Daech contacté par David Thomson, un spécialiste du djihadisme. En clair, la montée et la prise du pouvoir du FN pousserait les musulmans à se sentir encore plus stigmatisés qu’ils ne le sont actuellement. Ce procédé serait une aubaine pour Daech qui cherche de plus en plus de personnes prêtent à défendre son territoire au Moyen-Orient. Le journaliste Nicolas Hénin, auteur du livre Jihad Academy, explique à l’Express que « le postulat de l’EI se nourrit de la conception à sens unique de la laïcité du Front national qui consiste, sinon à chasser les musulmans, au moins à les appeler à faire profil bas en ne leur laissant aucune place possible pour exprimer leur croyance ».

Plus de recrutement causeraient plus d’attentats et donc, plus d’insécurités

Mais il n’est pas le seul à penser cela. Pour plusieurs spécialistes, le discours islamophobe a pour effet pervers de légitimer celui de Daech. « Le discours islamophobe légitime le discours djihadiste de l’EI qui lui-même légitime le discours islamophobe. Cela fonctionne comme un cercle vicieux », note le sociologue Samir Amghar, interrogé par l’Express. Selon ses explications, Daech pourrait profiter des prises de pouvoir FN pour inciter les personnes, déjà en phase de radicalisation, à commettre des attentats en France, et ainsi augmenter le climat d’insécurité à travers le pays, qui ne ferait encore qu’augmenter la montée du Front National dans le pays. « Il y a la même méfiance envers la mondialisation, la même vision conservatrice et le goût pour le souverainisme », analyse Samir Amghar en comparant les deux mouvances.