fbpx
Actualités
Partager sur

Cannabis: ils proposent ouvertement de la drogue à… la BAC

Cannabis: ils proposent ouvertement de la drogue à... la BAC

Deux policiers se sont retrouvés nez à nez avec des trafiquants qui ont tenté de leur vendre du cannabis. Les dealers du Val d'Oise les avaient pris pour des clients.

Des dealers essayant d’écouler leur stock auprès de clients, jusque là rien d’anormal. Mais quand ils prennent des policiers de la BAC pour les dits clients, cela semble improbable. Et pourtant, c’est la situation plutôt cocasse qu’a été rapportée par Le Parisien. Tout a commencé alors que des agents de la brigade anticriminalité repère un guetteur dans l’allée Corot à Garges­-lès-­Gonesse. Un lieu connu pour être un des points de revente de cannabis de la ville du Val d’Oise.

Du cannabis pour la BAC

Face à sa découverte, l’équipe décide alors de se séparer. Deux d’entre eux s’approche du guetteur en attirant son attention, de manière à faire diversion. Pendant ce temps, les deux autres policier en profite pour se faufiler discrètement à l’intérieur du bâtiment. Arrivés au quatrième étage, ils tombent sur deux trafiquants. Mais au lieu de fuir, les jeunes hommes essayent de leur vendre du cannabis. Les dealers pensaient avoir à faire à des clients. Ils ont pourtant rapidement compris la méprise, et ce à leur plus grand regret.

L’erreur leur a coûté une comparution immédiate

Les jeunes trafiquants âgés de 22 et 19 ans ont été interpellés. La sacoche en leur possession contenait pus de 300 g de cannabis. Les substances illicites ont été saisies par la police, ainsi que quelques 300 euros en espèces, probablement leur recette du jour. L’un d’entre eux détenait la clé d’un appartement situé à l’étage supérieur. 300 g de cannabis y ont également été retrouvés. Jugé en comparution immédiate vendredi dernier, les trafiquants ont écopé de 6 et 8 mois d’emprisonnement avec sursis. La « nourrice » chez qui ils stockaient la drogue a, quant à elle, été condamné à 6 mois avec sursis. L’originalité de la situation a forcément amusé les réseaux sociaux. Cet utilisateur de Twitter par exemple ironise sur la consommation de drogue qui « détruit les neurones ».

@LeParisien_95 @le_Parisien le cannabis ça détruit les neurones… alors forcément lol 🙂

— Eric LOUIS (@ericlouis974) 18 mai 2016