fbpx
Actualités
Partager sur

Cancer: la surconsommation de viande rouge ferait 50 000 décès par an

Cancer: la surconsommation de viande rouge ferait 50 000 décès par an

La viande rouge est-elle un vecteur du cancer "côlon-rectum" ? Une étude d'une agence de l'Organisation Mondiale de la Santé est persuadé qu'elle est la cause de 50 000 décès par an dans le monde.

Dans un document mis en ligne lundi 26 octobre et publié dans la revue médicale The Lancet Oncology, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé que la consommation de viande rouge pourrait être « probablement cancérogène pour l’homme ». Cela ne fait que confirmer une autre étude de l’Institut national du cancer (INCA) publiée en juin, qui considérait que la consommation abusive de « viandes rouges et charcuteries pour le cancer du côlon-rectum ».

Un appel pour limiter la consommation

Le Dr Christopher Wild, le directeur du CIRC, explique dans les colonnes du monde que « ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande. Dans le même temps, la viande rouge a une valeur nutritive. Par conséquent, ces résultats sont importants pour permettre aux gouvernements comme aux organismes de réglementation internationaux de mener des évaluations du risque, et de trouver un équilibre entre les risques et les avantages de la consommation de viande rouge et de viande transformée, ainsi que de formuler les meilleures recommandations alimentaires possibles ».

Tous les types de viande sont concernés

Pour bien comprendre ce problème, il faut savoir que le terme viande rouge concerne « tous les types de viande issus des tissus musculaires de mammifères comme le bœuf, le veau, le porc, l’agneau, le mouton, le cheval et la chèvre », explique le CIRC dans son étude. Dans la presse britannique, l’industrie de la viande n’a pas attendu de voir les résultats de l’étude pour riposter et c’est l’Institut nord-américain de la viande qui déclare qu’en cas de classification de la viande comme cancérogène « défierait à la fois le sens commun et des dizaines d’études ne montrant pas de corrélations entre viande et cancer, et d’autres montrant les nombreux bénéfices sanitaires d’un régime incluant de la viande ».

Un cancer qui causerait 50 000 décès par an

Selon l’étude du cabinet Global Burden of Diseases Project, la consommation riche en viande transformée causerait 34 000 décès par cancer chaque année. Les régimes de viandes rouges pourraient être la cause de près de 50 000 décès dans le monde. Pour information, le tabac est la cause d’un million de morts pas an, tandis que l’alcool détruit près de 600 000 vies à travers le monde chaque année.