fbpx
Actualités
Partager sur

Bretagne: deux soeurs victimes d’une maladie incurable se suicident

Bretagne: deux soeurs victimes d’une maladie incurable se suicident

Découverte tragique sur une plage bretonne. Deux soeurs ont été retrouvées mortes. Selon la gendarmerie, ce serait un suicide.

Fait divers tragique à la Trinité sur Mer en Bretagne. Lundi après-midi, sur la plage de Poulbert, les corps de deux femmes ont été retrouvés par un passant qui se promenait le long de la côte bretonne. Les deux femmes, âgées d’une soixantaine d’années ont été retrouvées sur des rochers, leurs corps éparpillés à une quinzaine de mètres l’une de l’autre. Il s’agit en fait d’un suicide. La gendarmerie de la brigade de Quiberon a été dépêchée sur les lieux afin de boucler la zone et définir ce qu’il s’est produit, explique le journal régional breton, Le Télégramme.

Les deux soeurs n’avait pas leurs papiers sur elles

Pour commencer, il a été difficile d’identifier les deux femmes qui n’avaient pas sur elles leurs papiers d’identité. Mais grâce à une petite enquête et la découverte d’un véhicule stationné à proximité de la gendarmerie de Lorient, les autorités ont réussi à progresser dans leur enquête et trouver l’identité des deux femmes. Il s’agit en fait de deux soeurs, âgées de 75 et 76 ans, habitantes de la région bretonne dans les communes voisines. Les deux soeurs auraient alors décidé de mettre fin à leur jours en essayant de se noyer volontairement.

Un double suicide lié à une maladie

Pour la procureur de la République de Lorient, Laureline Peyrefitte, « il s’agit d’un double suicide de deux soeurs ». Une information confirmée après la découverte au domicile des deux soeurs, d’une lettre indiquant qu’elles avaient préparé tout ce qui concernait leur mort, même leurs obsèques. S’il a été plus compliqué de définir le mobile, la gendarmerie en charge de l’enquête a tout de même pu expliquer qu’il s’agissait d’une raison de santé. Une des deux soeurs souffrait d’une maladie incurable tandis que la seconde, présentait les mêmes symptômes sans que la maladie ne soit encore diagnostiquée par un médecin.