fbpx
Actualités
Partager sur

Attentats: voici les sept zones principales qui pourraient être privilégiées par les djihadistes

Attentats: voici les sept zones principales qui pourraient être privilégiées par les djihadistes

Si les attentats de Paris ont choqué la France, ils ont permis aussi de mettre au point des systèmes de préventions en cas d'autres attaques. Et l'armée a dressé un listing des sept zones les plus à risques sur le territoire.

Au coeur d’un document confidentiel que la rédaction de France 3 a pu consulter, les services de renseignements militaires français ont listé les différentes zones susceptibles d’attaques terroristes. Au total, sept lieux sur la totalité de l’hexagone sont listées comme des cibles potentiels d’attaque terroristes. Cette liste a été établie sur la base de surveillances retrouvées sur les réseaux sociaux et les sites internet soupçonnés d’être proches de certaines mouvances djihadistes. Malgré tout, ces informations sont à prendre avec des pincettes, car si le listing annonce les zones d’attaques les plus probables sur un point de vue militaires, mais elles ne sont cependant pas des cibles privilégiées directement par les terroristes.

Améliorer la sécurité en cas d’attaques

Comment peut-on donc dresser une telle liste ? La méthode est simple, il suffit de recenser les zones les plus souvent citées dans les discussions de personnes placées sous surveillance policière. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces différents sites sont répartis partout en France. Et les modes opératoires qui sont évoqués permettent aussi de renforcer les sécurités spécifiques à chaque cible: attentat suicide avec ceinture d’explosifs, fusillade, voiture piégée, drone ou avion chargé d’explosifs. Malgré tout, cette liste ne donne pas une forme de prédiction, mais prévient des risques afin de mieux assurer la sécurité des zones concernés.

La liste des sept zones à risque

les différentes zones qui ont été recensées sont principalement liées à une activité industrielle. Si La Défense en région parisienne a déjà échappé de peu à une attaque d’Abaoud, elle figure en tête de la liste, mais toute la France est représentée.

– Zone de La Défense à Paris (risque d’attaque par un drone ou avion piégé)
– Le Pont de Saint-Nazaire
– La zone aéroportuaire de Toulouse (attentat suicide et fusillade)
– La zone portuaire de Marseille-Fos (drone ou avion piégé)
– La zone hydrocarbures de Lyon-Sud (voiture piégée)
– Le Parlement européen de Strasbourg (fusillade)
– Le Musée Européen de Lille (attentat suicide).