MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Assemblée Nationale: une pétition pour plafonner le salaire des députés

Assemblée Nationale: une pétition pour plafonner le salaire des députés
Partage
Partager sur Facebook

Une pétition a été publié sur le site Fakir afin de proposer un plafonnement des salaires des députés au salaire médian des Français.

S’il y a bien un sujet de débat fréquent qui revient dans la bouche des électeurs français, c’est bien le salaire des députés. Si malgré tout, cela mène à quelques fantasmes, donnons les véritables prix. Le salaire de base d’un député est de 7 185,60 euros brut. La somme représente en fait trois versements. Le premier est de 5 581,05 euros en indemnité de base. Vient ensuite 1 437,12 euros d’indemnité de fonction et une indemnité de résidence de 165,44 euros.

Une pétition suite à une chronique de Guillaume Meurice

Malgré tout, cette somme semble être trop élevée pour les Français et notamment pour le journal Fakir. Ce dernier vient même de lancer une pétition sur son propre site internet. Cette pétition a été prise après une chronique de l’hilarant Guillaume Meurice sur France Inter. Dans cette chronique datant du 21 février, il demandait un salaire médian pour les députés.

« C’est une promesse de notre rédac’chef : se mettre au Smic s’il est élu à l’Assemblée », explique le chroniqueur de France Inter. Mais celui-ci préférait néanmoins la possibilité d’un salaire médian d’un montant de 1 700 euros net. Il avait aussi proposé une pétition pour faire entendre son idée. « Alors, allons-y sur cette ligne modérée : le salaire médian pour nos députés ! », explique le texte accompagnant la pétition. Celle-ci a déjà réuni près de 16 700 signatures.

Un discours sur les députés qui a fait du bruit

Vendredi 24 février, alors que François Ruffin, rédacteur en chef de Fakir et réalisateur, recevait son César, il avait évoqué le salaire des députés. Ce dernier ayant reçu un César pour le meilleur documentaire avec son film Merci Patron. Il avait alors déclaré: « Imaginez qu’on dise que les députés ne sont pas assez compétitifs. Un député français touche 7 100 euros par mois, un député polonais c’est 2 000 euros par mois. Et encore, je suis modéré, parce qu’au Bengladesh c’est 164 euros. Imaginez que demain, on déménage l’hémicycle à Varsovie ? Immédiatement, il y aurait des débats à l’Assemblée nationale et un projet de loi. Les ouvriers sont oubliés : ça fait 30 à 40 ans que la délocalisation à l’étranger dure pour eux, et il n’y a pas de projet de loi. Dans ce pays, il y a peut-être des sans-dents, mais il y a des dirigeants sans cran ».

Cette intervention avait d’ailleurs fait le buzz une fois la cérémonie terminée. Il avait notamment quitté la scène sous les applaudissements de l’assemblée. Un discours qui a même été repris en boucle sur les réseaux sociaux.

Autres vidéos recommandées pour vous