fbpx
Actualités
Partager sur

Assaut de Saint-Denis: revivez le détail de l’intervention du RAID dans une vidéo

Assaut de Saint-Denis: revivez le détail de l’intervention du RAID dans une vidéo

Après les attentats de Paris, l'assaut du RAID contre un appartement de Saint-Denis a permis d'en savoir plus sur les attentats de Paris, et de retrouver son commanditaire.

Vers 4h30 du matin, les forces de l’ordre se postent aux abords du bâtiment au 8 rue du corbillon à Saint Denis. L’objectif est au troisième étage de l’immeuble, des terroristes se seraient retranchés dans l’appartement, parmi lesquels se trouvent probablement Abaaoud, le commanditaire des attentats de Paris. Première difficulté, l’appartement est équipé d’une porte blindée qui résiste aux premières attaques des forces du RAID. Ce contretemps permet au terroriste de ne pas subir l’effet de surprise qui était l’objectif des forces de l’ordre, ce qui leur permet de se préparer à la riposte. Vers 4h45, la porte saute et les premiers coups de feu sont alors déclenchés. Une chienne se glisse dans l’appartement et est tuée instantanément par les terroristes.

Le RAID confronté à de violents affrontements

Le RAID suit pourtant la chienne et rentre dans l’appartement. Faisant face à trois terroristes, le RAID les interpelle et ils seront placés en garde à vue. Dans la pièce suivante, deux personnes embusquées obligent la police à riposter de nouveau. Les combats sont extrêmement violents. Pour preuve, le RAID tire plus de 5000 balles contre les terroristes et lance plusieurs grenades. C’est à ce moment là qu’une femme kamikaze sort d’un endroit confiné, ouvre sa ceinture d’explosif et se tue. C’est la cousine d’Abaaoud, l’homme recherché par les forces de l’ordre lors de cet assaut. L’explosion de la femme est violente, et fait écrouler une partie de l’appartement, ce qui couvre en partie les lieux de l’assaut. Un homme est alors abattu par les officiers du RAID, tandis qu’un autre est tué par l’effondrement de l’appartement. Dans une autre pièce, deux autres hommes sont retrouvés vivant dans les gravats, ils seront interpellés par les membres du RAID. Au total, huit personnes ont été interpellées et trois sont mortes. Du côté des policiers on dénombre cinq blessés légers.

Le terroriste Abaaoud fait parti des victimes

Une des victimes de l’assaut est le terroriste Abaaoud, considéré comme le cerveau des attentats de Paris. Son identification n’a été que tardive, car son corps a fortement été mutilé suite à l’explosion de la femme kamikaze et de l’effondrement de l’appartement. Abaaoud est une figure célèbre du djihadisme en Europe. Il avait été impliqué dans trois ou quatre tentatives d’attentats en France depuis le printemps 2015. L’homme avait aussi tenté à plusieurs reprises des actions dans son pays d’origine, la Belgique. Pour le moment, on ne sait pas si l’homme est directement impliqué dans la fuite de Salah Abdeslam, le dernier terroriste en fuite des attentats de Paris. Il aurait été vu dans une station de métro à proximité de Montreuil, là où la piste de Abdeslam s’est arrêtée.