fbpx
Actualités
Partager sur

Assaut de Saint-Denis: les premières images de l’appartement des terroristes dévoilées

Assaut de Saint-Denis: les premières images de l’appartement des terroristes dévoilées

L'assaut de Saint-Denis a été d'une rare violence. Les photos dévoilées par la chaîne britannique ITV News le prouvent.

L’assaut de Saint Denis au 8 de la rue du Corbillon, mercredi dernier a été d’une incroyable violence, c’est en tout cas ce que révèlent les premières images de l’appartement du troisième étage qui cachait des terroristes affiliés à l’Etat Islamique. L’assaut, qui a débuté vers 4h20 du matin a vu les forces du RAID et de la BRI interpeller huit individus, dont cinq étaient dans l’appartement, et tuer 3 personnes, dont une s’est faite exploser à l’arrivée des forces d’opération. L’assaut, qui a duré en tout sept heures, a nécessité le tir de 5 000 balles de la part des officiers du RAID, et l’explosion, suscitée par le kamikaze, a fait s’écrouler une partie du plafond.

L’assaut de Saint-Denis a été d’une rare violence

Les premières photos de l’appartement de Saint-Denis ont été diffusées par la chaîne anglaise ITV News. On y découvre des murs complètement arrachés et criblés d’impact de balles. On y voit aussi le plancher effondré. De l’appartement, il ne reste pas grand chose. Selon les déclaration du procureur de Paris, François Molins, l’assaut de Saint-Denis a nécessitent une fusillade « très nourris et quasi-ininterrompus ». Pour venir à bout des terroristes retranchés dans l’appartement, le RAID a dû utiliser des grenades et des snipers. Cinq policiers ont été blessés lors de l’assaut et une chienne de race malinoise a été tuée par les terroristes au tout début de l’opération.

Le commanditaire des attentats de Paris tué lors de l’assaut

Si l’appartement de Saint-Denis était visé, c’est notamment grâce au témoignage venu du Maroc qui indiquait la présence de Abaaoud sur le territoire français. L’homme était une figure clé du djihadisme en Europe, recherché pour avoir commandité de nombreux attentats échoués depuis le printemps 2015. Il était aussi soupçonné par les forces de l’ordre, d’être le commanditaire des attentats de Paris qui ont fait 130 morts et plus de 300 blessés. L’homme a été retrouvé mort dans l’appartement de Saint Denis.